Les généralistes, grogne corporatiste ou malaise justifié ?

le
7
Les médecins dénoncent les contraintes de plus en plus nombreuses qui pèsent sur eux.
Les médecins dénoncent les contraintes de plus en plus nombreuses qui pèsent sur eux.

On l'avait presque oublié avec les attaques terroristes dont la France a été victime : les médecins généralistes libéraux continuent leur mouvement de protestation contre le projet de loi santé. Après la fermeture des cabinets pendant les fêtes, parfois brocardée comme une "grève Courchevel", du nom de la très chic station de ski, les voici maintenant engagés dans un mouvement de grève administrative, avec le refus de la carte Vitale. Ils doivent être reçus lundi par la ministre de la Santé, Marisol Touraine. Faut-il voir dans leur mouvement du pur corporatisme ou des revendications légitimes ? Parmi tous les points de désaccord avec le gouvernement, l'extension du tiers payant obligatoire est incontestablement le plus médiatique. Marisol Touraine souhaite que les patients n'aient plus à avancer les frais lors de la consultation, en commençant par les bénéficiaires de l'aide à la complémentaire santé (ACS), dès 2015, avant une généralisation en 2017. "Une usine à gaz"Les médecins craignent que l'application de cette promesse de campagne de François Hollande ne fasse exploser leurs tâches administratives au détriment du temps consacré aux patients. Une réticence qui peut paraître surprenante alors que pharmaciens, infirmières ou laboratoires de biologie l'appliquent déjà sans trop se plaindre.Lire à ce sujet notre article sur le tiers payant dans les pharmaciesMais les médecins font valoir qu'ils n'ont pas...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7097610 le mardi 13 jan 2015 à 12:13

    la censure ici aussi ??? Je répète que ce système fonctionne chez les pharmaciens depuis longtemps à leur entière satisfaction ! Les médecins ne sont plus bêtes ... Par contre , il y a des élections professionnelle prochaines et comme la CGT, il faut bien justifier son utilité de temps en temps...

  • frenchto le mardi 13 jan 2015 à 10:39

    si on veut réduire les coûts médicaux, j'imagine que ce n'est pas le moment de faire la gratuité

  • M1945416 le mardi 13 jan 2015 à 10:35

    quand je vois les problèmes que j'ai avec ma mutuelle, la paperasserie incroyable que je doit leurs envoyer, alors qu'ils ont les données par la sécu, je comprend les médecins (qui aurait 400 mutuelles a gérer)

  • jpb222 le mardi 13 jan 2015 à 10:27

    On ne fait pas une politique de sante " sans " voire meme contre ses principaux acteurs ; les toubibs ...Le tier payant existe deja pour les plus demunis et c est tres bien , c le cote OBLIGATOIRE qu on refuse et l allienation aux mutuelles . Et par pitie epargner nous le couplet du medecin nantis ; si on avait des revenus descent pour nos 80h de travail par semaine , il n y aurait pas de desert medical aussi bien a Paris que dans la Creuse.

  • MI2010SP le mardi 13 jan 2015 à 10:18

    c'est surtout pour éviter que les patients s'aperçoivent qu'il y a une différence entre le secteur 1 et le secteur 2 (signe de dépassement d'honoraire...!). lequel dépassement resterait à la charge du patient et à lui régler de suite...!

  • mickae82 le mardi 13 jan 2015 à 10:06

    certains plus prompt à soigner leur portefeuille que les petites gens.

  • UBOAT le mardi 13 jan 2015 à 10:06

    Je ne suis pas médecin mais ils ont entièrement raison de refuser cette loi qui fera exploser les consultations inutiles car "gratuites" , elles ne seront bien entendu pas gratuites puisque le médecin doit être payé, les dépenses de santé exploseront littéralement, Un essai à été fait sur Toulouse il y a quelques années, ce fut une catastrophe Madame Touraine ferait bien de ce renseigner avant de faire n'importe quoi uniquement pour marquer son passage dans ce gouv de n..