Les géants de l'informatique prêts à fournir leur chaleur

le
0
Une étude de Microsoft suggère l'utilisation de la chaleur émise par les centres de stockage d'information pour le chauffage des bâtiments. Un procédé qui pose des défis techniques aux entreprises.

Pourquoi ne se chaufferait-t-on pas avec l'énergie générée par les serveurs de stockage des données en ligne? C'est la suggestion faite par une étude de Microsoft, réalisée en collaboration avec une équipe de chercheurs de l'Université de Virginie. Le document propose d'utiliser l'énergie thermique, émise par les énormes «data-centers» des groupes comme Microsoft, Google ou Amazon pour le chauffage des immeubles.

«La température de l'air qui sort de ces salles de machines (environ 40 à 50 degrés) est trop basse pour régénérer de l'électricité de manière efficace. Mais elle est parfaite pour le chauffage des habitations, l'alimentation des chauffe-eaux électriques et l'agriculture», assure l'étude. Elle précise, que ces énormes centres de données devraient être divisés en petits «data-centers», installés dans les immeubles de bureau et d'habitation.

L'utilisation d'un tel système permettrait aux gestionnaires de ces centres de données de bénéfi

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant