Les gaz de schiste en France ont-ils fait pschitt ?

le
0

En quelques semaines, porté notamment par José Bové, le débat sur l'exploitation future de gaz de schiste en France s'est imposé sur le devant de la scène politique française. Par deux fois, Nathalie Kosciusko-Morizet a été interrogée à l'Assemblée nationale sur le sujet. Pour reprendre l'expression popularisée en 2001 par Jacques Chirac, les gaz de schiste ont-ils d'ores et déjà fait pschitt en France ?

Pas d'exploitation «à l'américaine»

Je ne reviendrai pas ici sur la révolution que l'exploitation des gaz de schiste aux Etats-Unis a déclenchée depuis trois ans dans la géostratégie énergétique (nous avons abordé le sujet dans Le Figaro du lundi 31 janvier). Juste un rappel : le gaz de schiste est du gaz naturel «normal», du méthane, qui ne repose pas dans des vastes réservoirs souterrains mais est piégé dans des micro-fissures de couches de schistes. On sait désormais l'extraire à un coût rentable.

«Il n'est pas question, je le redis solennell

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant