Les gaz à effet de serre émis au Japon proche du record de 2007

le
1
LES ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE PROCHES DU RECORD DE 2007 AU JAPON
LES ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE PROCHES DU RECORD DE 2007 AU JAPON

TOKYO (Reuters) - Les émissions de gaz à effet de serre du Japon ont pratiquement égalé, durant l'année qui a pris fin en mars 2014, leur record de 2007, selon des statistiques définitives publiées mardi par le gouvernement de Tokyo, qui reflètent l'augmentation de la consommation de charbon après l'arrêt des centrales nucléaires.

Les émissions ont augmenté de 1,2%, à 1,408 milliard de tonnes d'équivalent dioxyde de carbone (CO2), par rapport à l'année antérieure, selon les chiffres publiés par le ministère de l'Environnement. Cela traduit une hausse de 0,8% par rapport à 2005 et de 10,8% par rapport à l'année de référence qu'est 1990.

Le record a été atteint en 2007 avec 1,412 milliard de tonnes.

La totalité des 48 réacteurs nucléaires du Japon sont à l'arrêt depuis septembre 2013 et subissent des contrôles de sécurité rigoureux, décidés à la suite de la catastrophe de Fukushima en mars 2011.

L'énergie nucléaire représentait 26% de la production électrique du Japon avant cette catastrophe. L'abandon provisoire de l'atome a entraîné une hausse des importations de gaz naturel et de charbon, augmentant la production de gaz à effet de serre (GES).

Le Japon est le cinquième émetteur au monde de GES. A titre de contribution à la conférence internationale sur le climat, COP21, qui se tiendra à la fin de l'année à Paris, le Japon envisage de réduire ses émissions de 20% d'ici 2030, rapportait la presse japonaise jeudi dernier.

(Osamu Tsukimori; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • godardja le mardi 14 avr 2015 à 10:24

    A mon avis, le Japon va remettre en service ses centrales nucléaires aussi vite que possible. Pourquoi se priver d'une source d'énergie propre et bon marché ?