Les gares se muent en centres commerciaux 

le
0
Les enseignes, qui snobaient il y a peu la SNCF, se battent pour s'implanter au c?ur de ces lieux de transit.

Autrefois limité à une buvette et un marchand de journaux, les gares offrent aujourd'hui un choix bien plus large : chaussures, cosmétiques, téléphonie... les voyageurs y trouvent de tout. Sephora, Esprit, Body Shop, Micromania ne sont que quelques-unes des enseignes à s'être installées dans ces lieux. « Depuis deux ans, nous ouvrons 60 commerces par an alors que jusqu'à présent, nous tournions plutôt autour d'une quarantaine de boutiques», souligne Sylvie Latour, directrice de l'offre de services et de l'exploitation de Gares et Connexions, une branche dédiée de la SNCF, qui gère aujourd'hui 1500 commerces. Les boutiques de la gare de l'Est s'étendent ainsi sur 5400 mètres carrés et le centre de la gare du Nord, ouvert en novembre 2002, compte 32 magasins.

L'an dernier, les enseignes présentes dans ces lieux de transit ont généré un milliard d'euros de chiffre d'affaires. «Pour nos partenaires, les emplacements dans les gares sont des porte-drapeaux. Leur

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant