Les gardiens de prison en colère

le
0
Plusieurs syndicats pénitentiaires ont appelé à une journée d'action lundi pour réclamer davantage d'emplois et de moyens.

A peine nommé, le nouveau ministre de la Justice Michel Mercier doit affronter une première fronde. Des blocages de prisons dans toute la France sont annoncés pour lundi matin par plusieurs syndicats pénitentiaires, qui organisent une journée d'action pour réclamer davantage d'emplois et de moyens.

L'entrée de la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis, dans l'Essonne, était bloquée lundi matin par des surveillants. Arrivés sur place vers 5 heures, une cinquantaine de manifestants ont tout d'abord mis le feu à des palettes de bois. Les pompiers sont rapidement intervenus pour éteindre les flammes, suivis de peu par les forces de l'ordre. Vers 8 heures, ces derniers ont fait usage de gaz lacrymogènes devant la prison pour disperser les manifestants, qui ont levé leur barrage sans incidents. D'autres rassemblements pourraient toutefois avoir lieu dans la journée, avant les prises de service des équipes de surveillants.

Outre Fleury-Mérogis, plus grand centre pénitentiaire d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant