Les gardes d'enfants à domicile pâtissent de la hausse des charges

le
0
Leurs effectifs baissent depuis 2011, année où les exonérations de charges ont été drastiquement réduites. Signe entre autre que les parents employeur préfèrent de plus en plus les payer au noir.

Les gardes d'enfants à domicile sont à la peine, comme la plupart des employés de particuliers. Les revenus déclarés tirés de cette activité ont baissé de 7,9 % entre 2008 et 2012, pour un revenu médian de 2500 euros et le temps de travail a chuté de 11,7 %, indique l'Insee dans une étude parue mardi. Certes, les situations sont très hétérogènes. Une auxiliaire parentale sur dix gagne plus de 14 700 euros par an mais elles sont autant à toucher moins de 300 euros annuels. Ces différences s'expliquent largement par de grands écarts de durée de travail (de 1824 à seulement 34 heures), un grand nombre d'auxiliaires parentales exerçant seulement pour obtenir un complément de revenu.

La baisse est particulièrement marquée depuis 2011. C'est tout sauf un hasard. Cett...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant