Les gapillages des agences d'État dénoncés

le
0
Dans un rapport que s'est procuré Le Parisien-Aujourd'hui en France , l'Inspection générale des finances brocarde les dysfonctionnements et coûts inutiles de ces organismes parapublics.

Un rapport de l'Inspection générale des finances épingle les folles dépenses des organismes parapublics. Le Parisien-Aujourd'hui en France s'est procuré l'étude achevée en mars par l'IGF qui dénonce l'absence «de recensement exhaustif» du nombre d'agences d'État qui gravitent autour des ministères. Le rapport brocarde en outre des organismes «créés de façon ponctuelle sans cohérence d'ensemble».

L'IGF recense près 1244 agences pour une masse salariale de 442.8300 employés qui ont le statut d'opérateur de l'État. Au final, elles coûtent 50 milliards d'euros. Alors que l'État a engagé une vaste réduction des budgets des ministères, les moyens financiers des agences ont eux progressé de 15% en cinq ans. Comme nous le précisions récemment, en 2007, les organismes parapublics ont créé plus de postes (13.989) que l'État n'en a supprimé. De fait, pour compenser la baisse de leur budget, les ministères ont fait passer certaines dépenses sur ces organismes

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant