Les gangs du Salvador proposent de relancer la trêve

le
0

SAN SALVADOR, 30 août (Reuters) - Les leaders des principaux gangs, ou maras, du Salvador ont déclaré vendredi que leurs membres n'attaqueraient plus les policiers et les militaires. Les barons des gangs comme le Barrio 18 et le MS-13, dont la violence gangrène ce pays d'Amérique centrale depuis des années, tentent ainsi de relancer une trêve décrétée en mars 2012 qui avait permis dans un premier temps de réduire de 40% le nombre d'homicides. Un regain de violence a cependant été observé sur les huit premiers mois de l'année avec 2.054 homicides, soit 11 par jour, contre cinq à huit par jour selon les mois l'an dernier. "Nous sommes tous victimes de ce climat de violence qui accable le pays et il n'y aura pas d'évolution positive si nous ne promettons pas de collaborer avec détermination", lit-on dans le communiqué des gangs. (Nelson Renteria; Patrick Vignal pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant