Les Gallois cartonnent mais n'impressionnent pas

le
0
Les Gallois cartonnent mais n'impressionnent pas
Les Gallois cartonnent mais n'impressionnent pas

Le pays de Galles a, comme attendu, lancé sa Coupe du monde par une large victoire contre l'Uruguay (54-9). Mais face à de valeureux uruguayens, le XV du Poireau n'a pas impressionné face à la nation la plus faible du tournoi.

Le debrief

Ce devait être un match facile pour le pays de Galles. Mais face à une redoutable équipe uruguayenne, les Gallois ont dû batailler pour s’offrir cette victoire pour leur premier match dans la compétition. Le score, fleuve (54-9), ne reflète pas forcément le match. D’entrée de jeu, l’Uruguay met à mal un XV gallois avec une bonne rigueur défensive. Une rigueur tenue tout au long du match. Le pays de Galles inscrit tout de même huit essais et s’offre le point de bonus offensif, si important dans ce groupe de la mort (Angleterre, Australie, Fidji). Les Gallois n’ont pas souvent réussi à créer des décalages dans la défense uruguayenne mais dès qu’ils y sont parvenus, l’action s’est toujours conclue par un essai. Au final, le XV du Poireau prend la tête du groupe A, et l’Uruguay peut se satisfaire d'avoir montré une grande force physique malgré que la majorité de ses joueurs soient des amateurs.

Le joueur qui a crevé l’écran

Cory Allen. Le trois quart centre du pays de Galles s’est offert un triplé face à l’Uruguay. A chaque fois, le Gallois a tenté d’avancer avec le ballon et de percer la défense uruguayenne. Deux essais en l’espace de dix minutes qui ont fait mal aux Uruguayens alors qu’ils étaient menés 7-6. Le troisième juste avant la mi-temps. Le peu d’espoir que les Uruguayens avaient, Cory Allen l'a fait partir en fumée.

Le tweet qui nous a fait rigoler

La stat dont on se souviendra

52-48. C’est la possession de balle en pourcentage. 52% pour les Gallois et 48% pour les Uruguayens. Preuve que dans le jeu, l’Uruguay a rivalisé avec le XV du Poireau.

Les joueurs à la loupe

Pays de Galles
ALLEN a crevé l’écran avec ses trois essais en 20 minutes. Avant son premier essai, l’Uruguay était encore dans le match. Grâce à lui, le pays de Galles s’est envolé. PRIESTLAND a régalé au pied avec sept transformations et un 7/8 de réussite. DAVIES s’est lui offert un doublé. Le demi de mêlée gallois a su profiter du bon travail de ses avants pour marquer et a été précieux dans les rucks. TIPURIC a lui été très intéressant en touche, même si la rivalité n’était pas impressionnante. Il s’est offert lui aussi un essai.

Uruguay
On pourrait citer toute l’équipe d’Uruguay qui réalise dans l’ensemble un bon match malgré le score. BERCHESI a pris ses responsabilités en début de match pour faire mener son équipe 6-0 grâce à deux pénalités. Avant d’en inscrire une troisième. BEER a lui été précieux dans la récupération de balle et a profité de la maladresse des Gallois pour remonter du terrain. Le capitaine VILASECA est le joueur à avoir porté le plus de ballons au-delà de la ligne d’avantage. Les rares dangers Uruguayens sont venus de lui.

La feuille de match

CM2015 (Poule A) / PAYS DE GALLES - URUGUAY : 54-9

Millennium Stadium (74 500 spectateurs environ)
Temps ensoleillé - Pelouse en très bon état
Arbitre : M.Poite (FRA)

Essais : Lee (14eme), Allen (18eme, 29eme, 41eme), Amos (49eme), Davies (59eme, 79eme), Tipuric (70eme) pour Pays de Galles

Transformations : Priestland (15eme, 19eme, 30eme, 42eme, 50eme, 71eme, 81eme) pour Pays de Galles

Pénalités : Berchesi (1eme, 8eme, 23eme) pour Uruguay

Drops : aucun

Cartons jaunes : aucun

Cartons rouges : aucun

Pays de Galles
Williams – Cuthbert, Allen, Williams, Amos – Piestland, Davies – King, Tipuric, Waburton (cap) – Charteris, Ball – Lee, Baldwin, James

Sélectionneur : W. Gatland

Uruguay
Mieres – Gibernau, Prada, Vilaseca, Silva – Berchesi, Ormaechea – Nieto, Beer, Gaminara – Zerbino, Vilaseca (cap) – Sagario, Arboleya, Corral

Sélectionneur : G. Porcel

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant