Les Galeries Lafayette restructurent leur réseau de magasins

le
0
LES GALERIES LAFAYETTE RESTRUCTURENT LEUR RÉSEAU DE MAGASINS
LES GALERIES LAFAYETTE RESTRUCTURENT LEUR RÉSEAU DE MAGASINS

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - Les Galeries Lafayette entament la restructuration de leur réseau de magasins de province avec la fermeture, annoncée mardi aux représentants des salariés, des magasins déficitaires de Thiais (Val-de-Marne) et Béziers (Hérault).

Le groupe n'a pas encore tranché le sort de son magasin de Lille, lui aussi en perte. Il pourrait fermer ou voir ses surfaces de vente réduites, a-t-on appris mardi de sources syndicales.

La direction a également indiqué, lors d'un comité d'entreprise qui s'est tenu dans la matinée, qu'elle s'engageait à reclasser les salariés au sein du groupe et souhaitait éviter les licenciements.

Le magasin du centre commercial de Belle Epine, à Thiais, emploie 117 personnes, sans compter le personnel de vente employé directement par les marques. Celui de Béziers compte 45 salariés des Galeries Lafayette et celui de Lille 134.

La fermeture de Thiais et Béziers devrait intervenir au premier trimestre 2016 au plus tard, tandis que le groupe n'a pas donné de calendrier concernant son magasin de Lille.

D'autres fermetures en province ne sont pas à l'ordre du jour, mais des suppressions de postes sont également à attendre au siège parisien du groupe, aux dires des syndicats.

Un comité d'entreprise séparé doit se tenir dans l'après-midi concernant l'organisation du siège du boulevard Haussmann.

Les Galeries Lafayette, qui comptent 58 magasins en France, ont fait valoir la nécessité de fermer ces magasins déficitaires pour pouvoir investir ailleurs.

Le groupe, fort d'une importante trésorerie (1,2 milliard d'euros) tirée de la vente de ses 50% dans Monoprix à Casino, a investi dans Carrefour dont il est devenu le premier actionnaire, ainsi que dans son développement international, un modèle d'exportation peu prisé des enseignes de grands magasins.

Les Galeries Lafayette sont aujourd'hui présentes à Berlin, Casablanca, Dubaï, Pékin et Djakarta, et des ouvertures sont attendues à Milan, Doha et Istanbul d'ici 2018.

L'enseigne va également s'installer sur les Champs-Elysées d'ici 2018.

Au total, la branche grands magasins (Galeries Lafayette et BHV) du groupe emploie 12.000 personnes en France.

En 2014, le chiffre d'affaires du groupe a été stable à 3,8 milliards d’euros.

Le réseau de magasins de province est resté plombé par un marché français morose, tandis que le navire amiral du boulevard Haussmann, qui réalise près de la moitié de ses ventes grâce à la clientèle touristique étrangère, a dû, comme ses concurrents, faire face à la chute de la clientèle russe pour cause de dévaluation du rouble ainsi qu'au repli des clients venus du Brésil.

(Edité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant