Les galères d'Emmanuelle Cosse pour retrouver un emploi

le
1
Emmanuelle Cosse n'a pas de travail depuis qu'elle a quitté le ministère du Logement. (Illustration)
Emmanuelle Cosse n'a pas de travail depuis qu'elle a quitté le ministère du Logement. (Illustration)

De nombreuses personnalités politiques ont changé d'horizon, avec la fin de leur mandature ou après leurs échecs aux dernières élections. François Fillon rejoint, par exemple, le secteur de la finance, tandis que Jean-Pierre Raffarin devient chroniqueur à la télévision. Emmanuelle Cosse, elle, n'a toujours pas de nouveau point de chute. Une situation pour le moment sans issue qui pèse sur l'ancienne ministre du Logement, en poste pendant un peu plus d'un an dans la précédente équipe gouvernementale.

À la recherche d'un emploi dans le secteur du bâtiment, Emmanuelle Cosse postule auprès de dirigeants qu'elle a côtoyés lorsqu'elle était ministre. Ce changement dans le rapport de force ne facilite pas les choses. « ?C'est compliqué de m'avoir comme employée quand on m'a eue comme ministre? », a-t-elle avoué au Figaro

. « ?Il est difficile de retrouver sa place? », a-t-elle ajouté à propos du chômage qui guette à la fin d'une mission gouvernementale. Emmanuelle Cosse souhaite ainsi la création d'un statut d'ancien élu « ?afin de permettre des va-et-vient entre le public et le privé? ».

Elle siège toujours au conseil régional d'Île-de-France

L'ancienne ministre, militante chez Act Up à 25 ans, a aussi exercé le métier de journaliste, notamment pour le magazine Têtu. Mais elle n'imagine pas revenir en arrière. « ?Le métier a beaucoup...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • aerosp il y a 5 mois

    traitre hier, traitre demain