Les futurs radars embarqués flasheront tous azimuts

le
0
Ces appareils devraient être déployés dès la fin du premier semestre de l'année 2012, conformément au souhait du chef de l'État.

Ils vont être la terreur des automobilistes. Les radars «mobiles-mobiles», ces appareils embarqués dans des véhicules en circulation et banalisés des forces de l'ordre, devraient bel et bien être déployés dès la fin du premier semestre de l'année 2012, conformément au souhait du chef de l'État. L'expérimentation qui a duré six mois dans cinq départements (Somme, Oise, Yvelines, Essonne et Paris), de juillet dernier à décembre, révèle que ces tout nouveaux équipements, uniques au monde, fonctionnent parfaitement bien et sont même extrêmement redoutables.

Circulant, par exemple, au milieu d'une trois voies, ils flashent tous azimuts. Ils prennent le contrevenant de droite, de gauche mais aussi celui qui arrive en sens inverse sur l'autre voie. Balayant toute la largeur de la route, ils font ainsi tomber dans leurs filets le moindre excès de vitesse. Lors des essais et sans avoir été utilisé au maximum de ses capacités, chaque radar a donné lieu à 800 procès

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant