«Les fuites éventuelles auront peu d'influence»

le
0
INTERVIEW - Selon le directeur des études politiques d'Opinion Way, entre 800.000 et 1,4 million de personnes pourraient voter après la publication d'estimations avant 20h. Mais on surestime le nombre d'électeurs au courant de ces chiffres et leur influence sur le vote.

La possibilité de voir des sondages «sortie des urnes» ou des premières estimations basées sur des bureaux de vote test publiés sur Internet avant 20h inquiète une partie des observateurs. Ils craignent que cela ne puisse influencer le vote des électeurs qui se rendront aux urnes en fin de journée ou pousse les plus politisés à attendre ces résultats pour aller effectuer un vote stratégique. Le directeur des études politiques de l'institut de sondage OpinionWay, Bruno Jeanbart, explique au figaro.fr pourquoi il ne voit aucun danger dans ces éventuelles fuites.

Lefigaro.fr - À partir de quelle heure dispose-t-on de premières estimations fiables?

Bruno Jeanbart. - Rien de sérieux ne peut sortir avant 18h30 au plus tôt, mettons 19h le temps que l'information se répande. Il faut en effet attendre les résultats des bureaux test qui ferment à 18h pour avoir les premières estimations robustes. L'échantillon est de l'ordre de 200.000 bulletins dépouillés, ce qui donn

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant