Les fruits et légumes français promettent une excellente cueillette

le
4

La période estivale commence bientôt, et qui dit soleil, dit fruits et légumes. Sortez vos cabas car ils seront bien garnis cet été.

Melons, cerises et tomates devraient être plus goûteuses cette année. Les Français vont donc pouvoir se ruer sur les étals de leurs marchés pour consommer des fruits et légumes cet été. «Cette année les conditions météorologiques ont été favorables, aucun aléa climatique n'a été à déplorer», explique Luc Barbier, président de la Fédération Nationale des producteurs de fruits . Un printemps doux, avec peu de pluie, a permis aux bourgeons de se développer sans difficulté. Le résultat? Une production supérieure de 33% à celle de 2013.

Le pruneau d'Agen, par exemple, promet une cueillette abondante de 38.000 à 40.000 tonnes, alors qu'il n'avait pas excédé les 32.000 en 2013. Or qui dit production riche, dit prix attractifs. 4 euros pour un kilo d'abricots, moins de 2 euros pour les tomates et près de 5 euros le kilo de cerises. Luc Barbier relativise cette baisse des prix: «Les produits français sont plus chers que nos concurrents étrangers, mais nous garantissons la qualité. Ensuite, tout dépend des distributeurs de les mettre en avant».

Consommer et s'amuser

«C'est LE moment de manger des fruits et légumes d'été», insiste Ann-Cécile Delavallade, responsable des études chez Interfel (Organisation qui réunit huit fédérations professionnelles des filières fruits et légumes) à l'AFP. D'ailleurs s'ouvre la semaine de la «Fraîch'attitude», l'occasion à travers des animations dans dix villes de France (à retrouver sur le site) de jouer avec les produits, sans pour autant les gaspiller. «Gâteau pastèque» ou encore «arbre à concombre» viendront émerveiller le regard et les papilles des enfants. L'opportunité, peut être, de faire déguster au petit dernier, les brocolis tant détestés.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • klein44 le lundi 16 juin 2014 à 09:31

    a ces agros qsui ne fouttent rien toute la journée - attendent que ca se passe - hibernent - puis c est la pluie d 'euros - le consommateur paye et les subventions payent quelque soit la cueiellette - a ces prix, manger donc voir 5 fruits et légume s par jour!!!!

  • klein44 le lundi 16 juin 2014 à 09:27

    et un excellent prix a payer (1 euros la pomme subvention comprise)

  • lorant21 le lundi 16 juin 2014 à 09:03

    le fruits "promettent".. ah.. les producteur de fruits peut-être mais les fruits. Tiens, on devait avoir une belle récolte de cerises, mais vu les prix je n'en ai pas acheté. Quant aux abricots durs comme du bois.

  • nayara10 le dimanche 15 juin 2014 à 11:31

    Pour ce qui est des tomates celle du Marroc viendront à moins de 50 Cts au goût juteux de pesticides interdits en FRANCE...