Les fripes et objets de récup' d'Emmaüs bientôt en vente sur le web

le
1
Les acheteurs en ligne pourront soit venir chercher l'objet dans le bric-à-brac concerné soit se le faire livrer. (AFP PHOTO / BERTRAND GUAY )
Les acheteurs en ligne pourront soit venir chercher l'objet dans le bric-à-brac concerné soit se le faire livrer. (AFP PHOTO / BERTRAND GUAY )

(AFP) - A partir d'octobre, l'association Emmaüs vendra en ligne une partie de ses fripes et objets de récupération, un projet qui sera présenté dimanche lors de la grande vente annuelle de l'association à Paris.

"Ce qu'on fait depuis 60 ans dans nos 350 espaces de vente, on va le faire sur le web", a expliqué à l'AFP le président d'Emmaüs France, Thierry Kuhn.

Labelemmaus.co sera lancé le 1er octobre, au départ avec 25 groupes Emmaüs, et "montera en puissance progressivement", a décrit le président d'Emmaüs France. L'objectif est d'"atteindre 10% du chiffre d'affaires annuel d'Emmaüs, de 500 millions d'euros, d'ici 3-4 ans, et de créer une centaine d'emplois".

Les acheteurs en ligne pourront soit venir chercher l'objet dans le bric-à-brac concerné soit se le faire livrer.

Le projet sera porté par une société coopérative d'intérêt collectif, les personnes intéressées pouvant devenir sociétaires, moyennant une mise de départ.

Ce concept de vente en ligne est déjà expérimenté à Toulouse, Vannes et Forbach et suscite un "vrai engouement du public", selon M. Kuhn. L'association réfléchit aussi à "la possibilité pour tout un chacun de mettre en vente des objets sur notre site de vente, en reversant les bénéfices à l'association", a-t-il ajouté.

Le projet sera présenté dimanche aux visiteurs du salon Emmaüs qui se tient de 9h30 à 18h30 porte de la Villette et attire chaque année environ 30.000 visiteurs venus chiner des milliers d'objets.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • milano12 il y a 8 mois

    surtout HORS DE PRIX a fuir