Les Frères musulmans indésirables au Qatar bienvenus en Turquie

le
1

ISTANBUL, 16 septembre (Reuters) - La Turquie est prête à accueillir les responsables des Frères musulmans égyptiens devenus indésirables au Qatar en raison des pressions exercées sur cet émirat par les autres pays du Golfe hostiles à la confrérie islamiste. L'annonce a été faite lundi soir par le président turc Recep Tayyip Erdogan, cité par les chaînes de télévision turques, aux journalistes présents dans l'avion qui le ramenait d'une visite officielle au Qatar. Un responsable des Frères musulmans installé à Londres a déclaré samedi que le Qatar avait demandé à sept dirigeants de la confrérie de quitter son territoire en raison des pressions exercées par ses voisins. Le Qatar et la Turquie ont été les seuls pays de la région à soutenir les Frères musulmans après le renversement par l'armée égyptienne en juillet 2013 du président islamiste élu un an auparavant, Mohamed Morsi. Percevant l'islam politique comme une menace contre leurs propres régimes, l'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis, en particulier, ont en revanche appuyé l'initiative de l'armée égyptienne et fourni des milliards de dollars d'aide au nouveau pouvoir mis en place par les militaires au Caire. L'Egypte a déclaré en décembre 2013 les Frères musulmans organisation terroriste. (Tulay Karadeniz et Elif Karaca; Bertrand Boucey pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • LeRaleur le mardi 16 sept 2014 à 11:41

    Et l'UE fait tout pour faire rentrer la Turquie dans l'UE.