Les frappes US et arabes en Syrie prévues pour durer

le
0

(Actualisé avec lettre d'Obama au Congrès) WASHINGTON, 23 septembre (Reuters) - Les frappes américaines et arabes contre les djihadistes en Syrie "ne sont que le début" des efforts de la coalition internationale pour affaiblir les djihadistes de l'Etat islamiste et d'autres groupes, a annoncé mardi l'armée américaine. Dans une lettre au Congrès, Barack Obama ne donne pas non plus de calendrier prévisionnel pour la durée des opérations en Syrie. "Il n'est pas possible de connaître la durée de ces déploiements et de ces opérations. Je continuerai à diriger ce genre de mesures supplémentaires si nécessaire pour protéger et assurer la sécurité des citoyens américains et de nos intérêts contre la menace constituée par l'EIIL", a dit le président américain en utilisant l'ancien acronyme de l'EI. Le contre-amiral John Kirby, porte-parole du Pentagone, a qualifié les frappes de la nuit dernière de "très réussies" et précisé qu'elles allaient se poursuivre. "Je peux vous dire les frappes de la nuit dernière n'étaient qu'un début", a déclaré à la presse John Kirby. Un autre porte-parole, le général William Mayville Jr, a indiqué que les pays arabes, Arabie saoudite, Jordanie, Bahreïn et Emirats arabes unis, avaient pris part à la deuxième et à la troisième vague des opérations. La gamme des actions menées allait des opérations de protection aérienne à des frappes, a-t-il précisé. (Phil Stewart, Missy Ryan et Susan Heavey; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant