Les frappes russes ont fait au moins 3.000 morts en Syrie - OSDH

le
2
    BEYROUTH, 20 janvier (Reuters) - Les frappes aériennes 
russes ont fait au moins 3.000 morts en Syrie, dont plus de 
1.000 civils, depuis leur déclenchement, le 30 septembre 
dernier, affirme mercredi l'Observatoire syrien des droits de 
l'homme (OSDH). 
    L'OSDH, qui s'appuie sur un réseau de sources sur le 
terrain, ajoute que 893 combattants de l'organisation djihadiste 
Etat islamique (EI) ont également péri dans les bombardements 
russes. 
 
 (Mariam Karouny; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco le mercredi 20 jan 2016 à 13:50

    Reuters ne fait que reprendre la propagande étasunienne.

  • M4661438 le mercredi 20 jan 2016 à 13:38

    quelle propagande .....