Les frappes ont tué 33 djihadistes de l'EI à Rakka en trois jours - OSDH

le
0

BEYROUTH, 18 novembre (Reuters) - Les frappes menées depuis trois jours par des chasseurs de l'armée française et d'autres nations ont fait au moins 33 morts dans les rangs de l'organisation Etat islamique (EI) à Rakka, son fief en Syrie, rapporte mercredi l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). L'Observatoire, qui s'appuie sur un réseau de sources en Syrie, fait également mention du départ de djihadistes et de dizaines de membres des familles des cadres du mouvement qui se réfugient à Mossoul, la grande ville du nord de l'Irak que contrôle l'EI depuis juin 2014. (Sylvia Westall; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant