Les frappes en Syrie ont tué au moins 70 membres de l'EI-OSDH

le
0

BEYROUTH, 23 septembre (Reuters) - Les frappes aériennes menées mardi sous le commandement des Etats-Unis contre l'Etat islamique (EI) ont tué au moins 70 de ses combattants dans le nord et l'est de la Syrie, annonce l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Le dirigeant de cette ONG basée à Londres, Rami Abdulrahman, précise que le bilan définitif sera sans doute nettement plus élevé. "L'information, c'est que les chiffres sont plus élevé que ça", a-t-il dit à Reuters au téléphone. Il précise qu'il y a des victimes dans les provinces de Rakka, Daïr az Zour et Hasakah, dans le nord et l'est de la Syrie. Selon lui, le nombre total de morts et de blessés est d'au moins 300. (Tom Perry; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant