Les frappes de la coalition ont fait 865 morts en Syrie-OSDH

le
0

(Actualisé avec détails, contexte) BEYROUTH, 12 novembre (Reuters) - Les frappes aériennes menées contre les djihadistes de l'Etat islamique depuis le 23 septembre par la coalition sous commandement américain ont fait 865 morts, dont 50 civils, en Syrie, indique l'Observatoire syrien pour les droits de l'homme. Ces opérations ont coûté la vie à 746 membres de l'EI qui constituent la grande majorité des victimes, ajoute l'OSDH qui précise que ce bilan pourrait être revu à la hausse. Huit des civils tués sont des enfants et cinq sont des femmes, rapporte l'organisation basée à Londres et proche de l'opposition à Bachar al Assad. Le Front al Nosra, émanation officielle d'Al Qaïda en Syrie, a perdu 68 membres, ajoute l'OSDH. Les frappes de la coalition se sont concentrées sur les provinces d'Alep, Daïr az Zour, Hassaka, Rakka et Idlib, précise l'observatoire. Les Etats-Unis ont justifié cette intervention militaire en Syrie en s'appuyant sur l'article 51 de la Charte des Nations unies qui prévoit le droit collectif et individuel à l'auto-défense face à une attaque armée. Les Etats-Unis interviennent également par des raids aériens en Irak depuis le mois de juillet. (Sylvia Westall; Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant