Les frappes contre l'EI, "début de nos représailles", dit Amman

le
1

AMMAN, 6 février (Reuters) - Plusieurs dizaines d'avions de l'armée jordanienne ont bombardé jeudi des cibles de l'Etat islamique en Syrie en représailles à l'immolation du pilote de chasse jordanien capturé le 24 décembre par le groupe djihadiste. Des dépôts de munitions et des camps d'entraînement ont été visés lors de ces sorties aériennes auxquelles l'armée américaine a contribué en mobilisant des moyens aériens de reconnaissance et de surveillance. "C'est véritablement le début de nos représailles au meurtre atroce et cruel de notre jeune pilote courageux", a prévenu jeudi soir le ministre jordanien des Affaires étrangères, Nasser Joudeh, sur CNN, ajoutant que son pays allait "augmenter la mise" et traquer les djihadistes de l'EI "par tous les moyens". La veille, le roi Abdallah II avait promis de livrer une guerre "sans merci" à l'Etat islamique qui a diffusé une vidéo montrant l'exécution de Mouath al Kassaesbeh, brûlé vif par les djihadistes. Deux islamistes irakiens condamnés à mort en Jordanie ont déjà été exécutés en représailles à la mort de Kassaesbeh. De retour en Jordanie, les appareils ont survolé Aya, le village natal du pilote assassiné. Le roi s'est rendu en personne dans cette localité proche de Karak, située à une centaine de kilomètres au sud d'Amman, pour rencontrer la famille du jeune homme. Il était accompagné du chef d'état-major de l'armée et de plusieurs hauts responsables. De source proche des services de sécurité, on précise que les raids ont visé le secteur de Rakka, bastion de l'organisation extrémiste sunnite dans l'est de la Syrie, de même que la province orientale de Deïr az Zour. La télévision jordanienne a diffusé des vidéos de bombardements filmés depuis les avions de chasse. (Suleiman al Khalidi avec avec Doina Chiacu à Washington; Jean-Stéphane Brosse, Jean-Philippe Lefief et Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 35924358 le vendredi 6 fév 2015 à 10:19

    La Jordanie doit aussi avoir à l'esprit qu'il y a aussi beaucoup de terroristes du Hamas et de l'Etat Islamique à Gaza.