«Les Franco-Algériens veulent être français à part entière»

le
0
INTERVIEW - Politologue, chercheur au CNRS, Séverine Labat est l'auteur de La France réinventée. Les nouveaux bi-nationaux franco-algériens (Publisud, 2010), où elle dresse le portrait d'une population estimée (avec maintes précautions) entre 3 et 4 millions de personnes.

LE FIGARO. - La situation des Franco-Algériens reste selon vous marquée par l'histoire. Comment cela se traduit-il?

Séverine LABAT. - La société française reste profondément postcoloniale. Le «syndrome algérien» demeure très puissant dans les représentations identitaires que la société française continue de véhiculer, toutes tendances politiques confondues, vis-à-vis de ceux que l'on appelait les «musulmans» durant les 132 ans de présence française en Algérie. Aujourd'hui encore, les médias et la classe politique française reproduisent un discours de méfiance à l'égard de ceux que l'on persiste à nommer «les immigrés», alors même que nous sommes e...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant