Les Français veulent la suppression du bouclier fiscal et de l'ISF

le
0
Selon un sondage CSA- Le Parisien Aujourd'hui en France plus de la moitié des Français soutiendrait la disparition simultanée du bouclier fiscal et de l'ISF, qu'ils soient sympathisants de gauche ou de droite.

C'est l'une des mesures phare du quinquennat et elle a du plomb dans l'aile. Décrié depuis trois ans et demi par la gauche, voilà que la majorité commence aussi à tirer à boulets rouges sur le bouclier fiscal. Et si l'amendement proposé par 125 députés UMP - pour sa suppression dans le projet de budget pour 2011 a finalement été rejeté, ce n'est probablement qu'un répit de courte durée puisqu'une réforme de la fiscalité a déjà été annoncée pour le mois de juin 2011. Lerapport Attali qui sera remis ce vendredi remet aussi en cause le bouclier en filigrane...Pour le plus grand bonheur, semble-t-il, d'une majorité de Français.

Motivations contradictoires

D'après un sondage CSA- Le Parisien Aujourd'hui en France, 53% des Français sont en effet favorables à sa suppression, et -surprise- les sympathisants de droite qui se déclarent pour la suppression sont aussi nombreux que les sympathisants de gauche. Plus surprenant, le sondage révèle que davantage des personnes qui se sentent proches de la gauche sont opposées à la disparition du bouclier. Ils sont 40% contre 35% pour les sympathisants de droite.

D'après Jérôme Sainte-Marie, directeur du CSA interrogé par le quotidien, ce phénomène s'explique par la nature même de la proposition d'amendement UMP qui lie le sort du bouclier à celui de l'ISF. Au final, les personnes interrogées qui se disent favorables à une suppression conjointe de l'impôt et du bouclier ont «des motivations contradictoires. «Les uns veulent supprimer un bouclier injuste profitant à une minorité, les autres veulent l'abolition d'un impôt qui frappe les plus riches». Quant aux sympathisants de gauche qui disent opposés, il est probable qu'ils souhaitent davantage le maintien de l'ISF que celui du bouclier.

LIRE AUSSI :

» Aubry: supprimer l'ISF serait «une honte»

» Pour Baroin, le bouclier fiscal est «symbole d'injustice»

» Le bouclier fiscal menacé d'extinction

» Jégo veut un «Grenelle de la fiscalité»

» Nicolas Sarkozy lancera la réforme de la fiscalité en 2011

» Des députés UMP veulent la fin de l'ISF et du bouclier fiscal

» Copé salue l'Allemagne et hue le bouclier fiscal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant