Les Français veulent des magasins et des vendeurs plus "connectés"

le
0
Les Français veulent des magasins et des vendeurs plus "connectés"
Les Français veulent des magasins et des vendeurs plus "connectés"

De plus en plus équipés en nouvelles technologies, les Français aimeraient que leurs magasins tiennent compte de cette évolution pour mieux répondre à leurs attentes, selon un sondage OpinionWay pour Miliboo publié jeudi.Si 77% des Français interrogés disent réussir à trouver facilement toutes les informations et les conseils dont ils ont besoin dans les magasins, ils se montrent en revanche plus critiques à l'égard des vendeurs et de la relation qu'ils ont avec leurs enseignes.Ainsi, 65% estiment que les vendeurs "ne savent pas donner de conseils personnalisés" tandis que 52% jugent que les magasins ne savent pas "comment leur donner envie de revenir" et, pour 75%, qu'ils "ne les connaissent pas et ne savent pas ce qu'ils aiment".Ils sont par ailleurs 57% à "souhaiter que les vendeurs soient aussi connectés et maîtrisent aussi bien smartphones et les tablettes que les consommateurs"."Les Français sont en attente d'un service toujours plus poussé et personnalisé", analyse Aline Buscemi, co-fondatrice de l'enseigne de mobilier en ligne miliboo.com. "Il est nécessaire pour eux que les vendeurs sachent les accompagner sur les supports digitaux et les orienter en fonction de leurs habitudes de consommation en ligne".D'autant plus que les consommateurs veulent aller vite: 59% disent vouloir "gagner du temps en allant à l'essentiel" lorsqu'ils effectuent leurs achats.Il sont logiquement intéressés par certains services proposés par les magasins connectés: 78% auraient plus envie d'acheter en magasin s'ils avaient la possibilité de récupérer en boutique un achat effectué en ligne. De même, 74% achèteraient aussi plus en magasin s'ils connaissaient l'état des stocks en temps réel, et 62% s'ils pouvaient régler leurs achats grâce à des caisses mobiles.Selon cette enquête, 20% des Français seraient par ailleurs prêts à débourser davantage (9% de plus) pour ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant