Les Français sont les plus soucieux de leurs dépenses énergétiques

le
15
Nomad_Soul /shutterstock.com
Nomad_Soul /shutterstock.com

(Relaxnews) - Près de la moitié (48%) des Français sont préoccupés par leur facture énergétique, révèle une vaste étude menée par OpinionWay pour la Fondation Rexel, en France, au Royaume-Uni, en Allemagne et aux Etats-Unis. La moyenne des répondants se situe à 40%. En matière d'économie d'énergie, les Français sont aussi les plus nombreux à être conscients que changer ses habitudes est primordial pour l'avenir.

Aujourd'hui, les consommateurs ont conscience des enjeux environnementaux liés à l'énergie et sont bel et bien décidés à changer la donne. Les trois-quarts des Français ayant effectué une amélioration dans leur maison disent avoir procédé de la sorte pour réduire leurs facture d'énergie. Une motivation majeure pour entreprendre des mesures d'efficacité énergétique.

D'ailleurs, 33% des consommateurs français ont réalisé des économies en investissant dans des produits éco-performants. Cependant, les tarifs des solutions qui existent aujourd'hui pour maîtriser ses factures sont encore prohibitifs pour certains foyers (60%).

Cela dit, l'effort doit être d'abord individuel. Les consommateurs doivent être les premiers à faire des efforts, estiment aussi bien les Français (32%), que les Britanniques (30%), les Américains (42%) ou les Allemands (34%).

Cette étude a été réalisée du 10 au 23 avril 2013 auprès de 8.021 personnes en France, au Royaume-Uni, en Allemagne et aux Etats-Unis.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • TL70190 le mercredi 12 juin 2013 à 11:30

    tout ceci n'est qu'un chantage a l’énergie , un moyen de nous asservir avec de nouvelles charges donc de nouvelles dettes , de nouveaux esclaves économiques ...

  • titi18 le mercredi 12 juin 2013 à 11:08

    Réponse à titide. J'ai une cheminée et 2 planchers chauffant. Le plancher chauffant à l'usage me coûte 2,5 fois moins cher. Par contre il est vrai que ce n'est pas le même charme que la cheminée et nous continuons à l'allumer le week end pour l'ambiance que cela procure. En ce qui concerne l'isolation, il faut éviter dans la mesure du possible l'isolation dite minérale (laine de verre/Laine de roche) en raison justement du tassement.

  • titi18 le mercredi 12 juin 2013 à 11:08

    Pour les combles il faut prendre de la ouate de cellulose, parès tassement d'environ de 30% ça ne bouge plus pour 100ans. Crois moi en terme d'efficacité il n'y a rien de mieux.

  • titi18 le mercredi 12 juin 2013 à 11:08

    C'est un isolant qui protège efficacement contre la chaleur donc idéale pour les combles contrairement à la laine de verre qui protège bien contre le froid et très mal contre la chaleur et en plus ça se tasse. En terme de budget j'ai acheté de la thermofloc en provenance d'autriche pour 2200€ pour 100m2 répandu dans mes combles perdus sur 55cm d'épaisseur.

  • titi18 le mercredi 12 juin 2013 à 10:59

    Réponse pour M5441845 : Pour une maison de 170m2 en région parisienne des années 60/70 je ne dois pas être loin de la vérité et même beaucoup plus s'il faille remplacer la toiture et traiter les sousbassements qui ont souffert de l'humidité hors travaux de décoration intérieure.

  • titi18 le mercredi 12 juin 2013 à 10:58

    Ce que je veux dire, les maisons anciennes sont trop cheres et si le prix de l'énergie double, il est certain que cela deviendra un levier important à l'achat d'un bien car chauffé une maison au fuel une maison ancienne sur une surface de 170m2 + l'énergie nécessaire pour l'électro-ménager, le budget moyen avoisine facilement 2000 € contre 500 à 600 euro/an pour une maison très basse consommation énergétique soit une économie de 1400 €/an.

  • titi18 le mercredi 12 juin 2013 à 10:58

    Si les prix continuent à augmenter l'écart sera d'autant plus grand.

  • titi18 le mercredi 12 juin 2013 à 10:57

    Je suis d'accord, il est impossible d'amortir les coûts de rénovation mais par contre il est certain que les prix dans l'ancien prendront un sérieux coût dans l'aile pour compenser les coûts des travaux par rapport au neuf.

  • titi18 le mercredi 12 juin 2013 à 10:57

    Personnellement j'ai construit une maison hautement isolée et mis du matériel à très haut rendement, sincèrement j'ai eu une plus value sur l'isolation des murs de 2500 €, 10000 € sur la ventilation, 4000 euro sur les fenêtres, 3000 euro sur les volets, 7000 euro pour le chauffage mais pas de supplément pour l'isolation des combles et étanchéité à l'air car fait moi-même.

  • titi18 le mercredi 12 juin 2013 à 10:57

    Mais en défintif je gagne de l'argent ma maison a été construite en 2008 et grâce aux crédits d'impôts mis en place par sarkozy, je vais bénéficier d'un crédit d'impôt de 30000euro sur 7 ans (12 000 euro la 1ère année et 3000 euro/an sur 6ans). Aujourd'hui il est vrai, toutes ses aides ont été supprimées.