Les Français sont fous de paris sportifs

le
1
Les Français adorent miser sur les matches de football Mikael Damkier/shutterstock.com
Les Français adorent miser sur les matches de football Mikael Damkier/shutterstock.com

(Relaxnews) - Au cours du premier trimestre 2014, près de 45 millions de paris sportifs ont été enregistrés, indique l'Autorité de régulation des jeux en ligne (ARJEL) ce lundi 14 avril. Il y a un an, à la même période, le total était moins élevé, de l'ordre de 36 millions. Les joueurs s'enthousiasment surtout pour les matches de football et pour les championnats européens dans diverses disciplines. 

Lors du premier trimestre 2014, les joueurs ont misé 254 millions d'euros pour participer à des paris sportifs, soit une augmentation de 25% par rapport au même trimestre en 2013. Les Français s'affirment plus que jamais comme de grands passionnés de football. Les paris sont en hausse de 29%, à 154,9 millions d'euros. Tous les grands championnats ont droit à une augmentation des mises, que ce soit la Ligue 1 (+20%) ou la Ligue des Champions (+36%). 

D'autres sports génèrent aussi beaucoup d'engouement. C'est le cas du hockey sur glace, dont les mises ont bondi de 87%, sous l'effet des Jeux Olympiques de Sotchi. A noter d'ailleurs que la compétition olympique a suscité 1,8 million d'euros de mises (contre 19,7 millions d'euros pour les JO de Londres). Le basket enregistre aussi un très bon score, à  +41%. Il est le troisième sport à générer le plus de paris, après le football (60%) et le tennis (15%). 

En moyenne, les Français ont tenté leur chance chaque semaine en jouant 19,8 millions d'euros (contre 15,8 millions d'euros en 2013). 

Les paris sportifs se démarquent des autres types de jeux en ligne avec de tels scores. Les temps sont durs pour les paris hippiques, dont les mises sont en baisse de 12%, tout comme pour le poker, avec des mises de cash-game en repli de 19%. 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3182284 le lundi 14 avr 2014 à 19:47

    Ils n'investissent pas en bourse parce que c'est risqué mais ils sont fous de paris sportifs. On se demande de quels types de français on parle là...