Les Français sont de vrais chefs

le , mis à jour à 09:59
0
Les Français sont de vrais chefs
Les Français sont de vrais chefs

Ce week-end, vous pourrez célébrer la Fête de la gastronomie, qui met à l'honneur cette année « les cuisines populaires ». Une cuisine traditionnelle difficile à mitonner ? Pas de quoi, en tous cas, rebuter les Français. Selon un sondage de l'Ifop pour le ministère de l'Economie*, que nous dévoilons en exclusivité, 72 % des sondés estiment en effet bien cuisiner.

 

Et si les femmes (83 %) ont confiance dans leurs talents culinaires, 62 % des hommes sont à l'aise devant les fourneaux. Plus surprenant : c'est le cas de 79 % des moins de 35 ans. Sans surprise en revanche, le Sud-Ouest concentre le plus de fans de plats du terroir.

 

Les femmes plus audacieuses que les hommes

 

 

Et quoi de mieux que la cuisine populaire pour régaler vos convives ? Simples, rapides et savoureux, les plats dits « classiques » n'ont pas pris une ride. « C'est la cuisine du partage, on se fait plaisir avec des recettes familiales adaptées à nos envies », confirme Christophe Duhamel, le fondateur de Marmiton, premier site culinaire en France.

 

Fins gourmets, les Français n'hésitent plus à prendre des risques en matière de cuisine. Ils sont 55 % à faire au moins une fois par semaine un plat qui sort de l'ordinaire. Les femmes sont plus audacieuses que les hommes, puisque 67 % d'entre elles s'essayent à autre chose que les plats habituels contre 42 % des hommes. « Sushis, makis, les produits asiatiques sont tendance, tout comme les plats épicés tels que le poulet au curry ou les tajines », observe le créateur de Marmiton. Ajouter une petite note de badiane à notre sauté de porc, initialement très banal, est devenu un geste habituel pour certains. « Aujourd'hui, les gens ont plus peur de la routine que de rater leurs plats, constate Christophe Duhamel. Ils ne veulent plus seulement des recettes, mais le petit plus qui va changer leur plat. »

 

* Sondage réalisé du 28 avril au 2 mai auprès ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant