Les Français sévères avec la politique économique de Hollande-BVA

le
1
    PARIS, 4 mai (Reuters) - Seul un Français sur sept voit la 
situation économique du pays s'améliorer, selon un sondage BVA 
pour BC Consulting publié mercredi qui montre un sentiment 
contradictoire avec la formule de François Hollande selon 
laquelle le pays "va mieux". 
    D'après cette enquête réalisée les 28 et 29 avril auprès de 
1.116 personnes, 36% considèrent que la situation économique se 
détériore "depuis quelques mois".  
    Ils sont 48% à estimer qu'elle ne change pas et 15% à 
constater qu'elle s'améliore.   
    Les sympathisants LR et FN sont respectivement 45% et 65% à 
considérer que la situation se dégrade, un avis partagé par 11% 
seulement des sympathisants PS.  
    Les deux-tiers des Français (66%) estiment que la situation 
économique sera moins bonne à la fin du mandat de François 
Hollande en 2017. Ils sont 30% à penser le contraire.  
    Alors que le président est engagé dans une phase de 
reconquête en vantant le bilan de sa politique menée depuis 
quatre ans, les Français interrogés par BVA jugent sévèrement 
son action.  
    Ils sont en effet 81% à penser que son bilan est négatif 
dans le domaine économique et même 41% à le qualifier de "très 
négatif".  
    A un an de l'élection présidentielle, la moitié des sondés 
pensent que si Les Républicains étaient au pouvoir, la situation 
économique et sociale serait la même qu'aujourd'hui et un quart 
qu'elle serait pire.  
    Dans l'hypothèse où le Front national dirigerait le pays, 
55% des Français ont le sentiment que la situation économique 
serait moins bonne. 
    Les statistiques relatives au chômage sont accueillies avec 
méfiance. Pour 65% des Français interrogés, elles reflètent mal 
ce qui se passe réellement en France au niveau de l'emploi.  
 
 (Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 7 mois

    Pour critiquer sa politique économique, faudrait-il qu'il en ait eu une........