Les Français satisfaits de la qualité de l'eau du robinet

le
0
60% des personnes interrogées disent préférer l'eau du robinet "parce que c'est pratique à la maison" (Tarasyuk Igor/Shutterstock.com)
60% des personnes interrogées disent préférer l'eau du robinet "parce que c'est pratique à la maison" (Tarasyuk Igor/Shutterstock.com)

(AFP) - Près des trois quarts des Français (72%) sont satisfaits de la qualité de l'eau du robinet et 66% d'entre eux déclarent boire de l'eau du robinet tous les jours ou presque, indique un sondage rendu public jeudi.

Un peu moins d'un Français sur deux (48%) déclare boire de l'eau en bouteille tous les jours ou presque, selon ce sondage TNS Sofres réalisé pour le Centre d'information sur l'eau. Ce chiffre marque "un léger repli" en 2014 par rapport à 2013 (51%). 

60% des personnes interrogées disent préférer l'eau du robinet "parce que c'est pratique à la maison" (55% en 2013). Elles sont 56% à déclarer la boire "parce qu'elle est moins chère" et 35% à invoquer la qualité sanitaire et la confiance. Seules 22% avancent des raisons écologiques, du fait de l'absence d'emballage.

L'eau en bouteille est préférée pour son caractère pratique en déplacement et son goût. 43% des Français amateurs d'eau en bouteille le sont "parce que c'est plus pratique en déplacement ou en voyage", 37% invoquent son goût.

Par ailleurs, 84% des usagers se disent satisfaits du service public de l'eau dans leur commune et 67% estiment que l'eau est plutôt chère. Ils sont 88% à être convaincus que son prix augmentera dans les années à venir, à cause de la hausse du coût de la vie (59%) et de la nécessité de besoins croissants de traitements (également 59%).

L'importance de la préservation des ressources en eau et la nécessité de dépolluer les eaux usées pour protéger la nature font quasiment l'unanimité (98%).

70% des Français sont convaincus que les ressources sont polluées et 62% d'entre eux pensent que leur qualité va se dégrader.  

Une écrasante majorité (89%) des Français affirment être attentifs aux quantités d'eau qu'ils consomment. Ils sont un peu moins nombreux qu'en 2013 (49% contre 53%) à invoquer l'argument économique. Plus de la moitié (51%) mettent en avant des raisons environnementales, contre 47% précédemment. 

Sondage réalisé auprès d'un échantillon national de 1019 individus âgés de 18 et plus, représentatif de la population française métropolitaine du 28 novembre au 8 décembre 2014.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant