Les Français redoutent une nouvelle réforme des retraites

le
0

Près de trois Français sur quatre estiment que les réformes récentes ne sont pas suffisantes et s'attendent à ce que l'âge légal de la retraite soit repoussé au-delà de 62 ans, selon l'Observatoire français des retraites.

Depuis 2010, plusieurs réformes de retraite se sont succédées. La dernière date du mois de janvier (allongement de la durée de cotisations de 41,5 ans à 43 ans à partir de 2020). Cependant, près de trois Français sur quatre (72%) considèrent que ces réformes ne sont pas suffisantes et «qu'il sera nécessaire de faire à nouveau évoluer le système de retraites dans les deux ans à venir», note l'Observatoire français des retraites, réalisé par l'Union mutualiste retraite (UMR)/Liaisons sociales magazine et Ipsos (*), lequel souligne que cette opinion est récurrente (2010 et 2012). Les jeunes sont encore plus nombreux (79%) à être convaincus qu'une nouvelle réforme est indispensable.

La plupart des sondés (78%) s'attendent à ce que l'âge légal de la retraite soit repoussé à plus de 62 ans (comme c'est le cas aujourd'hui). «C'est aussi la solution privilégiée pour faire face aux problèmes financiers des caisses de retraite complémentaire Agirc-Arcco (45%)», note l'étude. Les Français interrogés sont aussi sceptiques quant à la pérennité des régimes spécifiques de retraite existant actuellement pour les salariés du secteur public.

Les Français épargnent de moins en moins pour leur retraite

Même si aucune réforme n'est aujourd'hui en projet, les Français restent préoccupés par rapport à leur retraite future: 78% s'inquiètent du montant de leur pension et 70% de leur niveau de vie, loin devant les craintes sur la santé (55%). «Les femmes, comme toujours, se montrent nettement plus inquiètes que les hommes sur tous ces thèmes», souligne l'étude. Les actifs sont aussi nettement plus inquiets que les retraités du montant de leur retraite et de leur santé. Il est vrai qu'en France, les plus de 65 ans bénéficient d'un niveau de vie supérieur à celui des seniors des pays voisins, d'après une étude de trois chercheurs de la Drees (Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques). En effet, le revenu des retraités français représente en moyenne 96% de celui du reste de la population, contre 88% en Allemagne, 89% en Italie et 80% au Royaume-Uni.

Malgré leur craintes, de moins en moins de Français déclarent épargner en vue de leurs vieux jours. Seuls 46% des personnes interrogées s'y préparent, elles étaient 53% en 2009.

* Enquête réalisée par téléphone les 17 et 18 octobre 2014 auprès d'un échantillon national représentatif de 1025 personnes âgées de 15 ans et plus

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant