Les Français raffolent toujours plus des pizzas

le
1

Quelque 809 millions de pizzas ont été consommées l'an dernier en France, soit 10 millions de plus qu'en 2013, selon le cabinet Gira Conseil. C'est en Ile-de-France que l'on paye la pizza la plus chère, et en Bourgogne la moins chère.

2014 aura été une année faste pour la pizza en France. L'an dernier, 809 millions de pizzas ont été consommées, soit 10 millions de plus qu'en 2013 (+1,2%), selon le dernier «Indice Pizza» du cabinet Gira Conseil. Le marché a pesé au total 5,36 milliards d'euros, en hausse de 1,36%, générés par quelque 20.432 points de vente (+0,82%). «La France reste l'un des deux pays les plus consommateurs de pizzas au monde. C'est un produit qui fait office de plat unique très apprécié et qui a de moins en moins de connotation italienne», explique Bernard Boutboul, directeur de Gira Conseil, dans un communiqué. Déjà en 2013, les Français mangeaient plus de pizzas que les Italiens, au coude à coude avec les Américains. «Les Français se sont véritablement réappropriés la pizza. Cette dernière, comme d'autres produits de masse, monte en gamme aussi bien dans la restauration rapide que dans le service à table.»

Résultat, son prix grimpe. L'étude s'attarde sur la Reine, la pizza la plus consommée en France. Son prix moyen s'établit à 10,54 euros, soit 0,34 euro de plus qu'en 2013 (+2,90%). Les chaînes spécialisées facturent plus cher, avec un prix moyen de 10,85 euros (+2,10%), tandis que chez les indépendants, la pizza Reine coûte en moyenne 10,34 euros, un prix qui a toutefois flambé de 4,30%. Suite à une importante augmentation des prix dans les camions pizza (+9,32% à 9,30 euros), c'est le kiosque à pizzas situé sur les parkings et zones commerciales qui propose désormais les pizzas les moins chères en France avec un prix moyen de 8,46 euros (-3,30 %). Se faire livrer, en revanche, reste le plus onéreux: 12,54 euros (+4,36%).

«Les nouveaux acteurs du marché répondent à la demande de qualité des consommateurs et contribuent au renouveau du marché de la pizza en réinventant ses codes, à travers de nouveaux produits, de nouveaux décors et de produits de qualité, souvent d'origine», analyse Bernard Boutboul.

Il faut travailler 38 minutes pour s'acheter une pizza

Sans surprise, les prix varient grandement d'une région à l'autre. C'est en Ile-de-France que la Reine est la plus chère , à 11,58 euros (-3,5%), suivie de la région Centre (11,26 euros), la Picardie (11,09 euros), la Bretagne (11,06 euros) et la Champagne-Ardenne (10,90 euros). A l'inverse, la pizza se vend au meilleur prix en Bourgogne (9,37 euros), derrière la Lorraine (9,70 euros), l'Auvergne (9,73 euros), le Languedoc-Roussillon (9,79 euros) et la région Rhône-Alpes (9,90 euros).

Gira Conseil calcule par ailleurs que le temps de travail nécessaire pour acheter une pizza passe de 38 minutes à 40 minutes à l'échelle nationale. Là encore, les écarts se creusent selon les régions: «Alors qu'il faut travailler 45 minutes pour s'offrir une pizza en Champagne-Ardenne, les Alsaciens n'auront besoin quant à eux que de 35 minutes de dur labeur!»

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlemonn4 le jeudi 5 mar 2015 à 14:32

    Ce n'est pas qu'ils raffolent des pizzas, c'est qu'ils n'ont plus le choix que de bouffer de la mal bouffe à petit prix car leur pouvoir d'achat a été rogné depuis l'arrivée de l'euro et la gabegie de nos techncrtaes d epoliticards qui n'ont eu de cesse que d'augmente rles impots sans réduire drastiquement les dépenses de l'Etat et de ses fontionnaires, qui eslle, continuent d'enfler!!!