Les Français qui sont prêts à partir à la retraite plus tôt pour céder la place aux jeunes

le
2

Selon un sondage RMC/Elabe de janvier 2016, 85% des Français interrogés seraient favorables à une mesure qui autoriserait « les entreprises à mettre à la retraite les salariés qui disposent de leurs pleins droits, à condition d’engager des jeunes à cette occasion ». Que signifierait concrètement une telle mesure ?

Que signifie disposer de ses pleins droits ?

L’âge légal du départ à la retraite a été porté à 62 ans par la réforme de 2010. Le nombre de trimestres nécessaires pour partir à la retraite à taux plein est de 166 pour les personnes nées en 1956, puis il augmente progressivement pour atteindre 172 pour toutes les personnes nées à partir de 1973. Les personnes nées avant 1956 peuvent partir en retraite à taux plein plus tôt et avec moins de trimestres et les personnes ayant atteint 67 ans bénéficient du taux plein. Les personnes handicapées, invalides, inaptes, les anciens combattants et les ouvrières mères de 3 enfants bénéficient du taux plein dès 62 ans. Il est également possible d’opter pour la retraite anticipée pour les carrières longues, les emplois pénibles ou lorsqu’on est travailleur handicapé.

Peut-on être mis à la retraite d’office ?

L’employeur peut rompre le contrat de travail d’un salarié ayant atteint 70 ans, au motif que celui-ci a droit à une pension de retraite à taux plein. Dans le scénario proposé, cette mise en retraite interviendrait donc plus tôt, dès que le salarié dispose de ses pleins droits.

Pourquoi tant de Français favorables?

Une étude sur les retraites menée par la Banque HSBC montre que 77% des Français de 45 ans et plus partiraient en retraite dans les cinq années à venir s’ils le pouvaient. Il semblerait donc qu’une majorité de Français soient de toute façon favorables à un départ en retraite intervenant le plus tôt possible. Pourquoi ? Pour des raisons plutôt positives : 50% souhaitent voyager ou se consacrer à leurs passions, 33% veulent passer plus de temps avec leur famille et 24% ont un conjoint déjà retraité. Ils sont moins nombreux à évoquer une influence négative du travail, même si 34% veulent quitter la routine professionnelle, 26% ne voient plus d’évolution professionnelle possible, et 25%, tout de même, jugent que leur travail nuit à leur santé physique et/ou mentale.

Trucs et astuces

Le rachat de trimestres, la retraite anticipée et la retraite progressive vous permettent de partir en retraite plus tôt. Le simulateur M@rel (Ma Retraite En Ligne) vous permet de calculer précisément vos droits.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9385839 le lundi 8 fév 2016 à 13:01

    C EST DROLE... ils sont déjà souvent inutiles voir des valeurs a retrancher ds une entreprise, alors les virer pour incompétence me semble être un meilleur choix (avec assouplissement des lois). les entreprises l ont bien compris et ne remplacent que très rarement un départ à la retraite.une entreprise n est pas faite pour faire du sentimentalisme, qd les francais auront compris qu elle ne vous doit rien, tout ira mieux

  • troteldo le lundi 8 fév 2016 à 12:28

    Il y a une solution bien répandue et prisée : la rupture conventionnelle !"Aussi, en cas de rupture conventionnelle à, par exemple, 58 ans, l'ancien salarié est assuré de percevoir un revenu de remplacement jusqu'à 61 ans. Or, c'est à cet âge (62 ans à compter du 1er juillet 2014) qu'un salarié peut conserver son indemnité jusqu'à l'obtention du nombre de trimestres suffisants pour partir à la retraite." (La Tribune).