Les Français prêts à utiliser les énergies renouvelables pour leur foyer

le
2
Fenton one/Shutterstock.com
Fenton one/Shutterstock.com

(Relaxnews) - 86% des Français sont favorables aux énergies renouvelables pour alimenter leur maison, indique le baromètre Sofinscope ce jeudi 20 février. D'ailleurs, la motivation est financière pour 53%, une proportion en hausse de sept points par rapport à 2013.

Pour autant, quand il s'agit de concrétiser le projet des énergies renouvelables, seuls 15% des Français envisagent de changer le type d'énergie de leur logement. "Pour l'alimentation de leur logement en énergie renouvelable, ces solutions intéressent les Français mais l'importance et surtout leur montant freinent ou ralentissent leur concrétisation", explique Etienne Epitalon, Directeur du marché de l'équipement de la maison Sofinco. 

Mais, les Français sont soucieux de la planète autrement. Ils sont prêts à réaliser des travaux chez eux. Par exemple, 38% aimeraient en entreprendre pour faire des économies d'énergie : 17% vont s'attaquer à l'isolation des toits et des murs, 17% à l'isolation des combles, 16% à la pose du double vitrage. 

Et puis, il y a bien sûr les gestes du quotidien qui sont entrés dans les moeurs. 90% des consommateurs ne font tourner les appareils ménagers que lorsqu'ils sont pleins. 77% privilégient le séchage à l'air libre et 76% réduisent la température du logement. 

Toutefois, certaines habitudes ont des difficultés à perdurer. La proportion de Français achetant des appareils à faible consommation d'énergie est en repli de six points. Même constat à la baisse pour ceux qui pensent à éteindre les appareils ménagers et éviter la mise en veille. 

En ce début d'année, le budget énergie des consommateurs reste stable, à 207 euros par mois. Il était de 210 euros en 2013 et de 192 euros en 2012.

Cette étude a été réalisée par Opinon Way les 5 et 6 février 2014, auprès d'un échantillon de 1.022 personnes âgées de 18 ans et plus

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1945416 le jeudi 20 fév 2014 à 13:45

    mdr, les appareils à faible consommation, je peux vous en parler, on a changer la cuisine et l'electro, pour le four par ex, on pris une bonne marque (bo ch) , bonne performance sur le papier, en réalité, il n'a pas la puissance de mon ancien four de 15ans, soit j'augmente la température ça crame dehors et pas assez cuit dedans, ou alors je doit laisser cuire bien plus longtemps... je regrette vraiment cet achat "faible consommation"

  • ref1929 le jeudi 20 fév 2014 à 13:22

    vu le prix surtout pour le foyer des autres...