Les Français pressent les Oranges

le
0
Les Français pressent les Oranges
Les Français pressent les Oranges

Costauds, les Bleus s'imposent 1-0 aux Pays-Bas grâce à un but de Paul Pogba, auteur d'un match énorme. La France s'empare de la tête du groupe, avec la manière.

Pays-Bas 0-1 France

But : Pogba (30') pour la France

La marche en avant continue, et les Bleus ont donné le sourire à tout le monde ce soir. À eux même, aux supporters, et aux journaux qui avaient déjà préparé tous les jeux de mots possibles avec le terme " orange " pour les Unes de ce soir et de demain. Au-delà des statistiques, de la domination, et de la justesse technique, c'est une impression de maîtrise et de sérénité qui est ressortie de la victoire de ce soir. Alors oui, ces Pays-Bas ne sont franchement pas impressionnants. Mais le cocktail jeunesse+esprit de revanche+volonté de tamponner un finaliste d'Euro aurait pu secouer les Bleus. Mais les épaules françaises sont assez larges pour supporter tout ça, et leurs jambes assez folles pour assurer une belle souveraineté dans presque tous les secteurs du jeu. Avec une mention spéciale pour Paul Pogba, pas venu pour se faire des copains ce soir, et qui a alterné variations de rythmes, grosses bourres, caresses sur le ballon, petits mouvements bien sentis et grandes manœuvres. Bref, encore un jeune Français qui est allé prendre son pied à Amsterdam.

Les fleurs d'Amsterdam


Le diner est servi assez rapidement, avec un sandwich au Gameiro dès sa première percée, et un Kevin pris en tenaille par une charnière hollandaise vigilante qui a compris qui étaient les hommes en forme. Autre Bleu sur son nuage en ce moment, Antoine Griezmann, qui se place absolument où il veut, mais qui perd pas mal de ballons sur ses premières interventions. Payet, lui, est toujours dans un registre " J'humilie toute trace de vie dans un rayon de 5 mètres autour de moi ", quand Koscielny gagne plus de duels que le héros de Yu-Gi-Oh. En somme, contrairement à 95% des Français, les Bleus étaient venus à Amsterdam pour montrer qu'ils étaient en excellente santé.

À l'inverse des Orange, rapidement amputés de Quincy Promes, promesse blessée en un quart d'heure et remplacé par Memphis Depay, passé du crack au craquage en un rien de temps. Dans ce début de match maîtrisé par la France, le public de l'Amsterdam Arena fête la demi-heure de jeu sans prendre de but par une ola digne de Roland Garros, qui ne couvre pas les " On est…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant