Les Français plus pessimistes sur l'avenir du pays, selon CSA

le
0
LE MORAL DES FRANÇAIS S'EST NETTEMENT DÉGRADÉ EN MARS, SELON CSA
LE MORAL DES FRANÇAIS S'EST NETTEMENT DÉGRADÉ EN MARS, SELON CSA

PARIS (Reuters) - Le moral des Français concernant la situation du pays s'est nettement dégradé en mars pour revenir au niveau atteint en décembre dernier, en raison notamment des difficultés économiques et sociales, selon un sondage CSA pour BFM TV publié samedi.

Seules 29% (-9 par rapport à février) des personnes interrogées en mars se disent optimistes pour l'avenir de la société française. A l'inverse, elles sont 68% (+8) à exprimer leur pessimisme, plus d'un quart d'entre elles se disant "très pessimistes" (27%, +6).

Cette chute de l'optimisme des Français concernant leur pays est plus prononcée chez les retraités (25% d'optimistes, -16) et les ouvriers (26%, -13), plus modérée chez les cadres (41%, -4).

Pour expliquer ce regain de pessimisme, les réponses des personnes interrogées se concentrent principalement sur les enjeux sociaux et économiques du pays, note CSA. Les Français évoquent notamment la progression du chômage et leurs inquiétudes en matière de pouvoir d'achat.

"Face à cette situation, des critiques de forme émergent spontanément à l'encontre du gouvernement, dont l'action semble renforcer l'anxiété des Français pour l'avenir", souligne l'institut de sondage.

Concernant leur situation personnelle, le niveau d'optimisme des Français accuse une légère baisse, avec 57% des personnes interrogées se disant optimistes, soit une baisse de trois points par rapport à février.

Le sondage a été réalisé par téléphone et par internet du 5 au 21 mars 2013, auprès d'un échantillon national représentatif de 3015 personnes résidant en France âgées de 18 ans et plus, constitué d'après la méthode des quotas.

Marine Pennetier, édité par Henri-Pierre André

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant