Les Français plébiscitent les livrets d'épargne

le
3
Même si l'assurance-vie capte plus de la moitié du stock d'épargne financière des Français, elle a connu une décollecte historique au quatrième trimestre.

Les bas de laine des Français se sont effilochés en fin d'année dernière. C'est le constat de l'étude annuelle sur les placements financiers réalisée par l'Autorité de contrôle prudentiel et la direction générale des statistiques de la Banque de France. Les flux nets de placements des ménages - exprimés en cumul sur les quatre derniers trimestres - sont ainsi passés de 92,2 milliards d'euros, à fin juin 2011, à 72,8 milliards d'euros, à fin décembre 2011.

Dans le même temps, les épargnants ont changé leurs habitudes. Le mouvement avait été amorcé dès la mi-2010, mais il s'est accentué l'an dernier: les Français se tournent de plus en plus vers les livrets bancaires, au détriment de l'assurance-vie. À l'ombre du livret A - star de 2011 avec sa rémunération nette de 2,25% - qui a drainé 21,6 milliards d'euros, les livrets ordinaires ont gonflé de 17 milliards d'euros. En parallèle, même si l'assurance-vie capte plus de la moitié du stock d'épargne financière des Français, elle a connu une décollecte historique au quatrième trimestre. Les statisticiens de la Banque de France ont voulu en avoir le c½ur net. Peut-on imputer ce désamour à une politique d'aiguillage des banques qui préfèrent collecter l'épargne sur leur bilan? La réponse est non. «Le fléchissement de la collecte nette des groupes de bancassurance depuis la fin 2010 a été identique à celui des autres assureurs», conclut l'étude.

Dernière poche de placements, enfin, la plus petite, les OPCVM ont continué à subir une réelle désaffection: les retraits nets ont atteint 11,1 milliards d'euros en 2011, contre 15,3 milliards l'année précédente. L'étude note, toutefois, un «relatif regain d'intérêt» des ménages pour les titres détenus en direct - obligations surtout - qui ont attiré 3,4 milliards d'euros de souscriptions l'an dernier.

LIRE AUSSI:

» L'assurance-vie repasse dans le vert

» Placez vos liquidités à l'abri de l'inflation (avec Le Particulier)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • titide le mardi 27 mar 2012 à 10:27

    et certains osent parler de baisse du pouvoir d'achat ???Pas assez d'argent pour acheter mais trop pour épargner !?????

  • M4661438 le mardi 27 mar 2012 à 07:47

    il n'y a rien d'autre surtout !

  • ccondem1 le mardi 27 mar 2012 à 07:28

    C'est bien, la Bourse va monter ! ;-)