Les Français plébiscitent la carte bancaire et boudent les nouveaux moyens de paiement

le
0
Les Français plébiscitent la carte bancaire et boudent les nouveaux moyens de paiement
Les Français plébiscitent la carte bancaire et boudent les nouveaux moyens de paiement

Les nouveaux moyens de paiement, avec un smartphone ou sans contact, suscitent le rejet d'une majorité de Français, qui plébiscitent pour leurs achats la carte bancaire classique, selon un sondage CSA commandé par Bercy et publié mardi.Le sondage, présenté dans le cadre des Assises des moyens de paiement organisées mardi au ministère des Finances, révèle que plus de sept personnes sur dix (71%) désignent la carte bancaire comme leur moyen de paiement préféré, loin devant l'argent liquide (15%) ou le chèque (9%).En revanche, en affinant le moyen de paiement en fonction du montant à régler, les personnes interrogées marquent une préférence pour le liquide quand les sommes sont inférieures à 10 euros (pour 84% d'entre eux).Les sondés sont toutefois majoritaires (61%) à souhaiter pouvoir utiliser davantage leur carte bancaire au quotidien, selon le sondage, excepté les plus de 65 ans (50%).Si les nouveaux moyens de paiement (application sur les smartphones ou services de type Paypal et Paylib) sont utilisés de plus en plus souvent, ils sont loin de susciter l'enthousiasme de la population, souligne l'enquête.Une large majorité des personnes interrogées (82%) ne souhaitent pas s'équiper d'application pour payer avec leur smartphone, de même, le paiement via Twitter ou Paypal rebute 78% des sondés et le transfert d'argent entre particuliers en utilisant un numéro de téléphone suscite l'opposition de 88% des sondés.Près de sept personnes sur dix (69%), parmi celles qui n'utilisent pas le paiement sans contact, ne souhaitent pas s'équiper de ce nouveau moyen de paiement que les banques et le gouvernement souhaitent développer.Pour la très large majorité des personnes interrogées, paiement sans contact et paiement via un smartphone exposent davantage au risque de fraude ou de piratage. Le paiement par téléphone paraît en outre techniquement complexe aux trois quarts des sondés.Parmi les autres moyens de paiement, l'enquête ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant