Les Français peuvent téléphoner et surfer moins cher en Europe

le
0
Les Français peuvent téléphoner et surfer moins cher en Europe
Les Français peuvent téléphoner et surfer moins cher en Europe

Dès lundi, les Français vont téléphoner et surfer sur leur mobile pour moins cher lorsqu'ils voyagent dans l'Union européenne, avec l'entrée en vigueur comme chaque 1er juillet de nouveaux plafonds tarifaires pour l'itinérance ("roaming").Ces nouveaux tarifs, encadré par la Commission européenne, sont applicables à tous les opérateurs télécoms européens pour les appels passés ou reçus hors du pays de souscription."C'est clairement une avancée, mais l'Europe des télécommunications ne sera achevée que lorsqu'on abolira le principe même de l'itinérance", résume à l'AFP Cédric Musso, directeur des relations institutionnelles à l'UFC-Que Choisir."Economiquement parlant, il n'y a pas d'arguments pour dire que le tarif des communications en +roaming+ doit être plus élevé que celui des communications nationales", souligne-t-il.Dès lundi, selon les nouveaux plafonds tarifaires, passer un appel coûtera au maximum 24 centimes par minute (hors TVA)- soit une baisse de 17% par rapport à 2012 - et en recevoir coûtera 7 centimes (-12,5%). L'envoi d'un texto reviendra au maximum à 8 centimes d'euros, soit une baisse de 11%.Quant aux données, le téléchargement (photos, mails) ou la navigation sur internet coûteront au maximum 45 centimes par megaoctet, soit une réduction de 36% par rapport à 2012.Si le prix de la voix et des textos sont régulés au niveau de l'UE depuis 2007, et baissent chaque année au 1er juillet, il ne s'agit que de la deuxième révision tarifaire concernant les données."Depuis l'Espagne ou l'Italie, le prix des communications en local et vers la France baisse de 32% à 0,23 euro/minute, soit un tarif 20% moins cher que le plafond européen (0,29 euro/minute)", se targue Free dans un communiqué.Tout en répercutant sur ces baisses de plafond, les opérateurs Orange, SFR et Bouygues Telecom proposent également à leurs clients se déplaçant en Europe des formules tout compris, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant