Les Français perdent souvent leur smartphone... et leurs données personnelles

le , mis à jour à 11:21
0
Les Français perdent souvent leur smartphone... et leurs données personnelles
Les Français perdent souvent leur smartphone... et leurs données personnelles

Ces chiffres mis bout à bout ont de quoi faire froncer les sourcils : 60% des Français ont déjà perdu au moins une fois leur téléphone, 34% y stockent des documents sensibles et intimes...et 52% se disent prêts à consulter un smartphone à l'insu de son propriétaire.

Dans sa dernière enquête sur la mobilité, l'éditeur de logiciels antivirus Symantec-Norton dresse un bilan inquiètant des habitudes des Français dans la gestion de leurs smartphones et de toutes les données personnelles (photos, contacts téléphoniques...) qu'ils contiennent.

«Nous avons dans les mains un téléphone plus puissant que les ordinateurs d'il y a encore quelques années. Il y a un décalage par rapport au sentiment de sécurité et la sécurité réelle des données sur mobile», rappelle Laurent Heslaut, expert en cybersécurité de Symantec-Norton interrogé par leParisien.fr.

Les smartphones finissent souvent aux toilettes

Menée en ligne début mars auprès de 3001 propriétaires de smartphones en France, en Italie et en Espagne, l'enquête montre que 60% des sondés ( 65% en Italie et 72% en Espagne) ont déjà perdu au moins une fois leur terminal mobile laissé ainsi à la portée des plus curieux.

Comment ? Au moins 39% des Français l'ont laissé tomber dans la rue ou dans les transports (42% pour les Italiens et 52% pour les Espagnols). Plus surprenant : 17% déclarent l'avoir fait tomber dans les toilettes, soit plus que ceux (12%) qui déclarent l'avoir perdu dans un vol dans la rue !

Les usages ont déjà changé et la barrière entre le monde professionnel et la vie privée s'est brisée. Ainsi, 71% des sondés en France avouent consulter leur e-mails personnels tous les jours grâce à leur smartphone mais 42% consultent aussi leurs messageries professionnelles depuis le même terminal mobile. Italiens et Espagnols sont encore plus accros à leur travail avec respectivement 60% et 59% d'entre eux qui lisent leur e-mails professionnels au ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant