Les Français partagés sur les choix de Charlie Hebdo

le
2

PARIS (Reuters) - Les Français sont partagés sur la publication par l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo de caricatures du prophète Mahomet mais sont favorables à l'interdiction des manifestations organisées pour les dénoncer, selon un sondage TNS Sofres pour i>TELE.

Interrogés sur la publication par l'hebdomadaire de ces dessins, 37% disent l'approuver, 39% la désapprouvent et 24% ne se prononcent pas. L'interdiction par les autorités françaises des manifestations contre les caricatures de Mahomet et le film "L'innocence des musulmans" est en revanche approuvée à 71%.

Par ailleurs, 58% des Français pensent que "la liberté d'expression est un droit fondamental et que la liberté de caricature en fait partie", 35% pensent qu'on "ne peut pas dire et caricaturer n'importe quoi sous couvert de liberté d'expression" et 7% ne se prononcent pas.

L'enquête a été réalisée par internet jeudi auprès d'un échantillon de 1.012 individus âgés de 18 ans et plus formé selon la méthode des quotas, où le critère de religion n'a pas été retenu.

Thierry Lévêque, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jean-648 le vendredi 21 sept 2012 à 16:04

    Dans ce cas les salafistes ont gagné leurs combats. C'est eux qui dictent nos actions. Nous ne ferons plus rien de peur.... c'est le déburt de la charia, on les écoutera de peur.....

  • M835627 le vendredi 21 sept 2012 à 15:49

    Dans le climat d'extrême tension de la rive sud de la Méditerranée, le moins qu'on puisse dire c'est qu'il est inopportun de jeter de l'huile sur le feu et qu'il faut penser à la sécurité de nos compatriotes qui y vivent avec leurs familles et qui doivent subir les conséquences des choix éditoriaux et bassement mercantiles de journalistes inconséquents