Les Français partagés sur la réforme du Code du Travail

le
4
LES FRANÇAIS PARTAGÉS SUR LA RÉFORME DU CODE DU TRAVAIL
LES FRANÇAIS PARTAGÉS SUR LA RÉFORME DU CODE DU TRAVAIL

PARIS (Reuters) - Les Français sont partagés sur les mesures prévues par le gouvernement dans le cadre du projet de loi Travail, selon un sondage Viavoice pour Libération qui doit être publié vendredi.

D'après l'enquête, 36% des personnes interrogées sont plutôt opposées à cette réforme, contre 31% qui lui sont favorables. 33% des Français disent ne pas connaître suffisamment bien le texte pour se prononcer.

Les deux tiers des Français n'ont entendu parler que "vaguement" de cette réforme phare du nouveau chef de l'Etat, et dont le gouvernement a donné le coup d'envoi mercredi avec la présentation en conseil des ministres du projet de loi d'habilitation à légiférer par ordonnances cet été.

Dans le détail, les sentiments sont contrastés suivant les mesures qui représentent des casus belli entre le gouvernement et les syndicats.

Ainsi, 65% des Français sont favorables au référendum en entreprise et 48% se prononcent pour l'introduction de dispositions spécifiques à chaque entreprise dans les contrats de travail.

De même, le "CDI de projet", contrat qui se termine avec le chantier, est soutenu par 47% des personnes interrogées.

Au contraire, les Français rejettent dans leur majorité (52%) le plafonnement des indemnités prud'homales.

Pour 68% des personnes interrogées, cette réforme profitera surtout aux grandes entreprises et aux actionnaires, et seulement 37% estiment que la loi profitera aux chômeurs et aux jeunes qui ont des difficultés à s'insérer sur le marché du travail.

Selon cette enquête mensuelle, la côte de popularité du couple exécutif est en hausse. Plus de la moitié des Français ont désormais une opinion favorable d'Emmanuel Macron (53%, +4 points).

La popularité du Premier ministre, Edouard Philippe, est en forte hausse, gagnant 13 points, à 46%.

Pour autant, 47% des personnes interrogées ne se disent "pas satisfait(es)" du résultat des élections législatives qui a vu le mouvement du chef de l'Etat, La République en marche, obtenir une majorité absolue à l'Assemblée nationale.

Le sondage a été réalisé en ligne du 23 au 26 juin, auprès d'un échantillon représentatif de 1.011 personnes selon la méthode des quotas.

(Cyril Camu, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dupon666 il y a 6 mois

    il ne s'agit pas de techniques economiques,mais de suivre un dogme economique..

  • geocor il y a 6 mois

    Interroger le bon peuple sur les techniques économiques, c'est aussi sérieux que les interroger sur les techniques téléphoniques ou astronomiques.

  • mxnagg il y a 6 mois

    CDI de chantier ca a un sens, CDI de Projet ca va pas trop dans le sens de la performance, en fin de projet tu va passer ton temps a chercher le suivant et si une opportunite se presente, tu plante le projet sans etat d'ame. Faut faire gaffe aux fausses bonnes idees La Flexibilitee c'est du dosage pas un Graal

  • dupon666 il y a 6 mois

    il serait souhaitable de faire l'enquete aupres des gens concernés par l'emploi...eviter les retraités par exemple dont les interets ne sont pas du tout les memes