Les Français partagés sur l'interdiction de la corrida, selon Ifop

le
3
LES FRANÇAIS PARTAGÉS SUR L'INTERDICTION DE LA CORRIDA, SELON IFOP
LES FRANÇAIS PARTAGÉS SUR L'INTERDICTION DE LA CORRIDA, SELON IFOP

PARIS (Reuters) - Les Français sont partagés au sujet de l'interdiction de la corrida, 48% pensant que ce devrait être le cas partout dans le pays et 42% prônant le statu quo, son maintien dans les villes du Sud, selon un sondage Ifop pour Midi Libre diffusé jeudi.

Une demande d'interdiction de la corrida en France a été pour la première fois plaidée devant le Conseil constitutionnel, qui doit rendre sa décision ce vendredi.

Le gouvernement a joint sa voix à celle des aficionados pour demander son maintien au nom de "l'intérêt général".

La question fait l'objet d'un premier clivage selon la zone d'habitation, précise l'Ifop.

Si les personnes issues de départements sans tradition taurine se prononcent majoritairement en faveur de l'interdiction (50% contre 40%), celles habitant dans des territoires à tradition taurine penchent davantage contre cette interdiction (39% pour l'interdiction et 50% contre).

La sympathie partisane est également un vecteur de différenciation. Les électeurs de Jean-Luc Mélenchon (56% pour l'interdiction) et de François Hollande au premier tour de l'élection présidentielle (58%) s'opposent à ceux de Nicolas Sarkozy, pour lesquels le souhait d'interdiction de la corrida est minoritaire (35%).

Quatre régions -Aquitaine, Midi-Pyrénées, Languedoc-Roussillon et Provence-Alpes-Côte d'Azur- sont depuis le XIXe siècle une place forte mondiale de ce spectacle importé d'Espagne et organisé dans une quarantaine de villes.

Le sondage a été effectué du 18 au 20 septembre auprès d'un échantillon de 1.003 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Gérard Bon, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • paumont1 le vendredi 21 sept 2012 à 08:03

    envoyons au chômage quelques français qui travaillent pour l'élevage des taureaux , l'organisation des fiestas autour de la corrida et la corrida elle-même;en ces temps de crise, pourquoi certains auraient-ils du travail et d'autres pas?Y a pas plus urgent à traiter?

  • nayara10 le vendredi 21 sept 2012 à 01:25

    On n'a pas demandé l'avis aux Français leur avis sur la construction de mosquées ...L'abattage HALLALH ,le port du voile .Les pyjamas dans la rue ETC...ETC....Il, y a plus urgent ,ne croyez-vous pas!!!!!!!!

  • nayara10 le vendredi 21 sept 2012 à 01:00

    On a fait une sondage sur un échantillon d'une population représentative de 4 à 6 millions d'individus ,sur l'abattage HALLAlH des animaux.CENT pour CENT étaient d'accord pour le rite HALLALH ..................