Les Français parmi les plus gros buveurs d'alcool dans le monde

le , mis à jour à 17:16
6
Les Français parmi les plus gros buveurs d'alcool dans le monde
Les Français parmi les plus gros buveurs d'alcool dans le monde

C'est le verre à moitié vide ou à moitié plein. Si la consommation d'alcool pur n'a cessé de baisser depuis trente ans, la France reste sur le podium des plus gros buveurs d'alcool dans la zone des 34 pays de la zone OCDE avec l'Estonie et l'Autriche.

Selon le rapport que vient de dévoiler l'OCDE, la consommation d’alcool pur en France en 2012 étaient estimée en France à 11,8 litres d'alcool par habitant et par an contre 9,1 litres en moyenne dans les pays de l'OCDE.

Entre 1992 et 2012, la consommation des Français a baissé de plus de 20%. Après l'Italie, la France est le pays qui a fait le plus gros effort. Dans les pays de l'OCDE, la baisse moyenne n'est que de 2,5% sur cette période. En revanche, la consommation a augmenté dans plusieurs pays comme en Islande, Norvège, Israël ou la Pologne...

Ce rapport montre également une forte concentration des consommateurs. «En France, les 20% de la population qui boivent le plus consomment environ 50% de la quantité totale d'alcool», explique l'OCDE en ajoutant que de plus en plus de personnes ont des comportements nocifs, c'est à dire avec plus de 140 grammes d'alcool pur pour une femme et 210 grammes pour les hommes âgés de 40 ans.

«L'abus d'alcool est l'une des premières causes de décès et d'invalidité, tuant un plus grand nombre d'individus de par le monde que le virus du SIDA, la violence et la tuberculose réunis. Entre 1990 et 2010, l'usage nocif de l'alcool est passé du huitième au cinquième rang des principales causes de décès et d'invalidité dans le monde», reprend l'OCDE qui insiste auprès des gouvernements pour mettre en oeuvre des politiques de prévention. Au Canada, en République tchèque et en Allemagne, les taux de surconsommation et de dépendance à l'alcool sont ainsi passés de cinq à 10 pour cent.

Les femmes et les jeunes, sujets à risques

L'OCDE tire aussi la sonnette d'alarme sur le comportement des femmes et des jeunes. Selon l'OCDE, en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le mardi 12 mai 2015 à 17:57

    Avec le remplacement de la population on va se situer au bas de l'échelle !!!!

  • M6445098 le mardi 12 mai 2015 à 17:12

    il faut bien boire pour oublier...

  • jpoche le mardi 12 mai 2015 à 16:30

    paradoxe: on boit plus et on vit plus vieux (????)

  • dotcom1 le mardi 12 mai 2015 à 15:40

    Ca explique les chiffres de la sécurité routière. Mais on préfère accepetr de rouler à 80 km/h que de regarder les vraies causes des accidents de la route en face...

  • M940878 le mardi 12 mai 2015 à 14:49

    les français boiront moins à partir de 2017 , là c'est juste pour oublier un peut les nuisances socialistes et la colonisation de notre sol

  • Aston54 le mardi 12 mai 2015 à 14:25

    Comme il parait qu'on boit pour oublier, les Français dés le 07 Mai 2012 se sont mis à boire plus afin d'oublier le 06 Mai et ses conséquences!!!!!!!