Les Français opposés à l'exclusion de la Grèce de la zone euro

le , mis à jour à 16:08
73
Les Français opposés à l'exclusion de la Grèce de la zone euro
Les Français opposés à l'exclusion de la Grèce de la zone euro

Les Français ne sont pas dupes. Ils pensent que l'argent déjà prêté à la Grèce est perdu et ne sera jamais remboursé. Pourtant, selon un sondage Ifop pour le JDD, ils restent majoritairement opposés (53%) à l'exclusion de la Grèce de la zone euro. Un inversement de tendance par rapport à des sondages Ifop comparables réalisés en novembre 2011, où 73% des sondés étaient favorables à l'exclusion, et en juin 2012, où 65% étaient encore favorables à cette mesure. 

Pourquoi un tel revirement ? Dans le JDD, le ministre des Finances, Michel Sapin, apporte un élément de réponse. «Les Français sont pleins de bon sens. Ils veulent de la stabilité et de la croissance. Ils sont aussi conscients que les Grecs ont énormément souffert et ont fait les trois quarts du chemin, que ce serait un drame de ne pas faire le dernier quart». Une sortie de la Grèce, souligne le ministre, serait une «zone inconnue. Les risques sont d'une ampleur inconnue. Donc, il faut éviter ce scénario.»

Selon les spécialistes, en cas de faillite de la Grèce, la facture s'élèverait rien que pour la France à près de 68 milliards d'euros, soit près de 1 000 euros par habitant. Un poids qui viendrait étouffer les signes de reprise des économies française et européenne... L'ardoise grecque gonflerait progressivement la dette publique française, qui dépasse déjà les 2 000 milliards d'euros, d'où une remontée probable des taux d'intérêt.

Des négociations dans l'impasse depuis neuf mois

Reste le problème de fond : au 30 juin, la Grèce doit verser 1,6 milliard au Fonds monétaire international (FMI), avant les 3,5 milliards d'euros dûs à BCE au 25 juillet. Sans accord, le spectre de la faillite avancerait à grands pas pour un pays affichant une dette de 400 milliards d'euros... Dès la semaine dernière, cette perspective de banqueroute a poussé les Grecs à se précipiter vers les guichets bancaires pour retirer leurs capitaux. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mipolod le lundi 22 juin 2015 à 16:13

    Il sort d'où ce sondage ? Quand j'écoute tout mon entourage et les gens avec lesquels je travaille, aucun ne souhaitent payer encore pour les grecs. Les voir sortir de l'Europe ne les préoccupent guère et les soulageraient certainement. Il n'y a que les hauts fonctionnaires des pays concernés qui craignent un gexit. Ils perdraient en effet une partie de leurs avantages et leurs privilèges.

  • frede331 le lundi 22 juin 2015 à 15:34

    Il faut sauver les vacances des francais en Grece surtout !!!

  • papysoft le lundi 22 juin 2015 à 14:24

    c'est une manipulation honteuse de l'opinion publiquefaites un référendum !!!!! pas un pseudo sondage

  • ttini le lundi 22 juin 2015 à 13:31

    comment résoudre à plusieurs, des problèmes qu'on aurait jamais eu seuls ?

  • gnapi le lundi 22 juin 2015 à 12:29

    Bah c'est comme les Français qui ne veulent pas du traité de Nice en 2005 ou des Irlandais qui ne veulent pas de l'UE. Dans nos "démocraties" et dans l'espace "démocratique" qu'est l'UE, cela se traduit par une adhésion pure et simple à la technocratie de l'UE. On ne peut croire qu'il n'en soit pas de même quand FMI et BCE sont à la manœuvre.

  • CHANOMAR le lundi 22 juin 2015 à 12:25

    Les journalistes et les institues de sondages sont a la solde du gouvernement le roi Hollande va sortir quelques milliard il faut bien justifier

  • gnapi le lundi 22 juin 2015 à 12:15

    Manipulation médiatique pour préparer un (couteux) maintien du pays dans l'UE. Sur des motifs aussi ridicules que les précédents. Qui étaient qu'on sauve la Grèce en lui accordant des prêts qui représentent plusieurs fois son PIB. On l'a tellement sauvée (d'après nos politiques d'alors) qu'elle semble en mour rir.

  • gnapi le lundi 22 juin 2015 à 12:14

    Surement un sondage réalisé auprès de 121 personnes qui ont répondu à la question "Pensez vous que la France peut s'assoir sur les 60 millards d'EUR de garantie apportés à la Grèce en laissant se pays quitter la zone euro" ... parce que l'opinion sur les forums ou autour de moi semble toute contraire.

  • calippe3 le lundi 22 juin 2015 à 12:13

    les français alors lesquels car quand on écoute autour de soi un peu partout pas le même sondage .....

  • froggy83 le lundi 22 juin 2015 à 11:57

    post... c'est bizarre ce sondage, tous ceux que j'ai vus jusqu'à présent indiquaient le contraire. Mais bon, quand on sait que notre président ... censuré ...