Les Français ont perdu 37h dans les embouteillages en 2012

le
0
Les Français ont passé en moyenne 37h bloqués dans des embouteillages en 2012. Mikael Damkier/shutterstock.com
Les Français ont passé en moyenne 37h bloqués dans des embouteillages en 2012. Mikael Damkier/shutterstock.com

(Relaxnews) - En 2012, les conducteurs français sont restés bloqués en moyenne 37 heures dans les embouteillages, selon le rapport INRIX Traffic Scorecard. Cela représente une baisse de 12% en un an, tandis qu'au niveau européen les embouteillages ont diminué de 18%. Dans le détail, c'est Bruxelles qui est la ville la plus touchée (83h). En France, ce sont les Parisiens qui souffrent le plus des embouteillages (63h).

Avec en moyenne 37 heures passées au ralenti en 2012, les Français se positionnent derrière les Belges (59h), les Néerlandais (52h) et à égalité avec les Allemands (37h). La situation est moins stressante au Royaume-Uni (29h), au Luxembourg (29h) ou en Espagne (25h). Ce sont au final les Portugais qui perdent le moins de temps dans les embouteillages (11h).

La situation en France varie considérablement d'une ville à l'autre. Ainsi, les Parisiens ont passé en moyenne 63 heures bloqués dans des bouchons en 2012, ce qui représente néanmoins 7 heures de gagnées par rapport à 2011. Si la tendance à la baisse est généralisée, les Lyonnais et les Bordelais ont néanmoins perdu 46 heures dans les embouteillages en 2012. Les Toulonnais sont quant à eux restés bloqués 41h, les Grenoblois, Toulousains et Strasbourgeois 40h, les Nantais 38h et les Rennais 35h.

Au niveau européen, c'est Bruxelles qui arrive en tête des villes les plus embouteillées (83,11h), devant Anvers (76,91h), Londres (72,26h), Rotterdam (71,01h) , Stuttgart (65,17) et Paris. La tendance à la baisse se poursuit au premier trimestre 2013, avec un recul de 23% sur l'ensemble de l'Europe.

Le relevé statistique du trafic d'INRIX est basé sur l'analyse de milliards de données brutes, alimentées par des véhicules équipés de GPS parcourant les routes d'Europe chaque jour, parmi lesquels des taxis, des navettes d'aéroport, des fourgons de livraison, des camions de transport de marchandises, mais aussi de nombreux véhicules de particuliers.

db/ls

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant