Les Français ont été généreux avec les associations humanitaires en 2013

le
0
En matière de cause, ce sont les actions d'aide et de protection de l'enfance qui sensibilisent le plus les Français (39%), avant la lutte contre l'exclusion (34%), la recherche médicale (30%) et l'aide aux personnes handicapée
En matière de cause, ce sont les actions d'aide et de protection de l'enfance qui sensibilisent le plus les Français (39%), avant la lutte contre l'exclusion (34%), la recherche médicale (30%) et l'aide aux personnes handicapée

(Relaxnews) - Toutes les formes de dons affichent une progression de leur montant en 2013. D'après le baromètre de France Générosités, qui regroupe 81 associations et fondations, publié mercredi 3 décembre, c'est le don en ligne qui suscite un vif intérêt, progressant de 7,5% pour s'établir en moyenne à 95 euros.

Les Français sont généreux, particulièrement quand vient la fin d'année. En 2013, 43% des montants des dons ont été réalisés au cours du dernier trimestre, dont la moitié lors du mois de décembre. Toutes les formes de dons permettent aujourd'hui de soutenir l'action des associations humanitaires. Le don moyen en ligne a progressé de 7,5% pour atteindre 95 euros, quand le don par chèque a augmenté de 4,1%, à 59,70 euros et le don moyen par prélèvement automatique de 1,5%, à 12,70 euros par mois. 

France Générosités, qui regroupe 81 associations et fondations, rappellent que 47 de ses membres réussissent à financer leur projet grâce à des ressources privées à plus de 80%. Mais, ce sont toujours les mêmes qui se mobilisent pour soutenir une cause. 92,4% des montants des dons sont réalisés par des donateurs fidèles. À l'inverse, l'année dernière, le nombre de nouveaux donateurs a baissé de 6% tandis que les montants confiés par ces derniers ont reculé de 7%. 

En matière de cause, ce sont les actions d'aide et de protection de l'enfance qui sensibilisent le plus les Français (39%), avant la lutte contre l'exclusion (34%), la recherche médicale (30%) et l'aide aux personnes handicapées (26%). 

L'étude a été réalisée auprès d'un échantillon de 2015 personnes, représentatif de la population française âgée
de 15 ans et plus interrogées en face à face du 21 au 26 mars 2014.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant