Les Français ont consommé moins d'essence en 2012

le
0
La consommation française de carburant a reculé de 1,2% en 2012, selon l'Union française des Industries pétrolières. Cette baisse succède à trois années de stabilité.

C'est un repli qui inquiète le secteur automobile. En 2012 et après trois ans de stabilité, la consommation de carburant en France a reculé de 1,2%. En cause, le coût elevé du carburant et une meilleure performance énergétique des véhicules. La chute de la consommation atteint 6,5% pour l'essence. Au mois d'août, après l'inflation des prix de l'essence, le gouvernement avait pris des mesures provisoires pour une durée de trois mois: les taxes sur les carburants avaient été diminuées de trois centimes en moyenne tandis que les industriels et les distributeurs avaient consenti un effort similaire.Le dispositif n'a pas été prolongé par les pouvoirs publics.

Ce recul «semble résulter à la fois de l'amélioration de la performance énergétique des véhicules et de l'adaptation de comportement des consommateurs au niveau élevé des prix des carburants», a avancé Jean-Louis Schilansky, le président de l'Ufip.

Si les cours du brut n'ont pas battu leurs records de 2008, les prix des carburants en France ont en revanche touché l'an dernier de nouveaux sommets historiques, tant en moyenne annuelle qu'en montant absolu. Au mois d'août, l'automobiliste devait débourser 1,60 euro pour le litre de Sans plomb 95 et 1,43 euro pour celui de Gazole. «Tout au long des derniers mois, à l'exception de l'été qui s'est traduit par une accélération, les prix des carburants ont cultivé une certaine stabilité», mentionne Jean-Louis Schilansky.

Selon les données diffusées par l'Union française des Industries pétrolières, les livraisons de carburants en France ont baissé de 1,2 % au total à 50 millions de mètres cubes, avec une chute de 6,5 % pour l'essence et une quasi-stabilité (-0,2 %) pour le gazole. La dernière baisse significative de la consommation française de carburants était intervenue en 2008, année durant laquelle les prix du pétrole avaient atteint des records historiques.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant