Les Français ont bonne opinion d'Angela Merkel

le
3
Les Français ont bonne opinion d'Angela Merkel
Les Français ont bonne opinion d'Angela Merkel

Chez nous, on l'aime bien, Angela. Près des trois quarts des Français (72%) ont une bonne opinion de la chancelière allemande. Selon un sondage Ifop paru dans le Journal du dimanche, celle qui vient d'être réélue triomphalement à la tête de la CDU recueille l'assentiment des électeurs de droite, de gauche ou frontistes.

S'il s'agit presque d'un plébiscite pour les électeurs de droite (95%), ceux de gauche sont plus de six sur dix à décerner un satisfecit à Angela Merkel, tout comme les partisans du FN avec 68% d'opinion favorable.

Les personnes interrogées estiment que l'on devrait s'inspirer des réformes mises en place Outre-Rhin, même si une très large majorité a conscience que l'Allemagne connait des problèmes de bas salaires et de pauvreté ou que son influence est trop forte sur la politique suivie par l'Union européenne.

Une large majorité de personnes interrogées (73% contre 27%) trouve surtout «regrettable que des personnalités politiques françaises critiquent l'Allemagne avec virulence, compte tenu de la relation franco-allemande». Un tacle pour Jean-Luc Melechon qui, après les critiques de cette dernière sur l'insuffisance des réformes en France dans un entretien au journal Die Welt, avait lancé sur Twitter : «Maul zu, Frau Merkel» (littéralement : «Ta gueule Madame Merkel»). Un tacle aussi pour le député UMP des Yvelines Henri Guaino, qui a estimé que le patron du Front de gauche avait dit «tout haut ce que beaucoup pensent tout bas» ou pour Jean-Christophe Cambadélis, le premier secrétaire du PS, qui avait souligné que «la France n'est pas un Land allemand».

Maul zu, Frau #Merkel ! Frankreich ist frei. Occupez-vous de vos pauvres et de vos équipements en ruines !-- Jean-Luc Mélenchon (@JLMelenchon) 7 Décembre 2014

Jean Tirole : «Nous devons suivre l'exemple de l'Allemagne»

Le lauréat 2014 du prix Nobel d'économie, le Français Jean Tirole, a déclaré dimanche que la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 le dimanche 14 déc 2014 à 13:58

    Une saine gestion, critère de reconnaissance.

  • M8252219 le dimanche 14 déc 2014 à 13:56

    La gauche est dans le coma pour ne pas avoir pris conscience des réalités économiques mondiales.Elle défend les 25% des salariés français ont des "statuts spéciaux" et aucune obligation de résultat, et 100% des citoyens qui n'ont pas trop envie de bosser et qui bénéficient d'aides et d'allocations diverses.CONDAMNÉE POUR INCAPACITÉ À ÊTRE RESPONSABLE.

  • janaliz le dimanche 14 déc 2014 à 13:38

    J'espère que le pingouin est au anges.la !